• Accueil

    "J'ai accompli de délicieux voyages embarqué sur un mot."

    Honoré de Balzac

    Accueil lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

     

    Voici une citation qui me tient à coeur. En effet, amoureuse des livres que je suis, cette simple phrase représente beaucoup à mes yeux. Et c'est donc d'elle que je tire le nom de ce blog.

    Comme on pourrait s'en douter, cet endroit sera dédié à la lecture. Ici, je vous parlerai de mes voyages au sein des pages des livres que j'ai lu (dont vous trouverez le répertoire ici), ainsi que de mes errances à la plumes dans mes propres écrits. Et peut-être parlerais-je un peu de moi de temps en temps si le cœur m'en dit, qui sait.

    Sur ce, je vous souhaite un bon voyage dans cet antre des mots...

     

    Et n'hésitez pas à laisser un trace de votre passage. Ou à vous inscrire à la newsletter pour être informé des articles postés sur le blog !

    (Pour les utilisateurs qui sont sur téléphone, vous pouvez utiliser ce lien :

    http://voyages-sur-un-mot.eklablog.fr/?noajax&mobile=0

    Cela vous permettra d'avoir la "version standard" avec le visuel normal, et ainsi d'avoir accès à la barre d'infos à droite qui vous permet de naviguer correctement sur le blog. Bonne lecture !)

     Image par Mystic Art Design de Pixabay

  • Freaks' Squeele, tome 1 : Etrange université, de Florent Maudoux

    Freaks' Squeele, tome 1 : Etrange université, de Florent Maudoux

    Année de publication (en France) : 2008

    Nombre de pages : 135

    ISBN : 978-2-916739-36-6

    Auteur : Florent Maudoux

    Éditeur : Ankama

    Résumé :

    À la Faculté des Études Académiques des Héros, Chance, Xiong Mao et Ombre entament le cursus qui fera d’eux des super-héros aptes à sauver le monde et ses environs. Du moins l’espèrent-ils ! Ces trois nouvelles recrues vont découvrir les joies de la vie universitaire, la concurrence sans pitié entre étudiants, les professeurs sadiques et le stress des examens. Une université pour apprendre à gérer son image et obtenir son permis de super héros : il fallait y penser !

     

    Ma note : 15/20

    Mon avis :

    On sort un peu de mes lectures habituelles avec cette BD, c'est une amie qui l'a prêtée à mon copain, et avant de la lui rendre, j'était curieuse d'y jeter un coup d'œil. Je ne regrette pas, et j'ai hâte qu'elle nous prête la suite maintenant. 

     

    On y rencontre trois personnages lors de leur premier jour dans une académie pour apprentis super-héros. Le problème ? Ça va être les bons derniers de la classe tout au long de l'année. Un peu du genre bras cassés. Nous suivons leurs (més)aventures au sein de l'université, certaines prévues par leurs professeurs, d'autres pas du tout. 

    L'histoire est fluide, le contexte est vite posé, et ensuite on n'a qu'à se laisser porter. C'est déjanté, complétement décalé, on rigole bien.

     

    Les trois personnages principaux sont sympathiques, chacun avec leur caractère. Chance est une jeune fille un brin exubérante, attachante, du genre à aimer les potins. Xiong Mao (attention, elle est à cheval sur la prononciation de son prénom) est une fine stratège. Ombre est un homme-loup, costaud mais du genre gentil garçon. Tous les trois font une fine équipe, ils se complètent à leur façon. 

    Parmi les autres élèves de l'école, on retrouve la peste de service à qui on passe tout parce qu'elle est la fille d'un des principaux actionnaires, une jeune fille capable de changer de peau quand elle veut, une valkyrie puissante mais qui voudrait être tout autre chose, et pas mal d'autres. Le directeur vise à améliorer la réputation de son école et augmenter son chiffre d'affaire, quitte à mettre les élèves à contribution avec des méthodes assez peu éthiques. 

    On a une belle galerie de personnages qui ne demande qu'à être plus creusés dans la suite. 

     

    L'univers  de fantasy est sympathique. On a des apprentis super-héros avec chacun des pouvoirs qui leur sont propres. On voit la mission de super-héros comme un travail qui s'apprend à l'université, avec différentes écoles plus ou moins bien réputées. Ça devient un métier avec une fonction public. Et tout le côté cours, examens, camarades de classe,... donne un contexte avec des codes connus où il est facile de rentrer. Le tout est assez loufoque mais drôle et sympathique.  

     

    Les dialogues sont fluides avec pas mal d'humour, le scénario est agréable à suivre, et le dessin est plaisant à regarder. La majorité est en noir et blanc, avec quelques pages couleurs. 

     

    La fin est une ouverture sur le tome 2 avec de nouveaux protagonistes et promet des rivalités intéressantes. 

     

    Le travail éditorial est bien fait, le livre est agréable à regarder et manipuler, le papier est de qualité, un ouvrage dont on sent le travail jusque dans les finitions. 

     

    En bref, je l'ai commencé parce que je l'avais sous le main en me disant "pourquoi pas, on verra bien", et au final, j'ai hâte de lire la suite. 

     

    En bref, ce que j'ai adoré : Le côté loufoque et décalé, l'humour, la facilité de lecture, le coup de crayon. 

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : J'en attends plus dans le développement des personnages pour la suite (étant sur un tome introductif de BD, donc normal.)

     

    Citation :

     "Je peux te faire une confidence? On ne peut pas dire que le vinyle mette tes cuisses en valeur."

    jo-jou


    votre commentaire
  • Les carnets de l'apothicaire, tome 5 et 6, de Istuki Nanao et Nekokurage

    Les carnets de l'apothicaire, tome 5 à ..., de Istuki Nanao et Nekokurage Les carnets de l'apothicaire, tome 5 à ..., de Istuki Nanao et Nekokurage

    Titre original : Kusuriya no Hitorigoto, book 1 (2017)

    Année de publication du tome 1 (en France) : 2021

    Nombre de tomes : 12 (en janvier 2024)

    ISBN tome 1 : 979-10-327-0778-4

    Story board : Itsuki Nanao

    Histoire originale (roman) : Natsu Hyuuga

    Dessin : Nekokurage

    Éditeur : Ki oon, collection seinen

    Résumé : (tome 5)

    Intrigues et poisons au coeur du palais impérial ! Après la dernière enquête de Mao Mao, le palais impérial s'apprête à connaître un grand changement : en effet, Aduo, la douce concubine, va être remplacée... mais ce n'est pas tout ! À la suite d'un quiproquo, l'apothicaire se voit contrainte de quitter la cour intérieure, pour le plus grand malheur de Jinshi.

    Au désespoir, le fonctionnaire se rend au banquet d'un aristocrate fortuné pour espérer se changer les idées... et se retrouve face à une Mao Mao devenue courtisane ! C'est sans la moindre hésitation qu'il achète alors la jeune fille et la prend à son service...

     

    Ma note : 16/20

    Mon avis tome 5 :

    On retrouve Mao Mao alors qu'elle avait quitté son service au palais impérial. Sauf qu'elle aurait préféré continuer à y travailler, mais a eu quelques problèmes de communication à ce sujet. La communication n'est pas vraiment son point fort. Donc quand l'occasion se présente d'y retourner, elle n'hésite pas. Et Jinshi, l'intendant, est plus que ravi de la voir revenir ! On a encore du mal à cerner ce qu'il pense d'elle exactement, mais il apprécie Mao Mao, c'est certain. 

    Cependant, elle ne peut pas retourner à la Cours intérieure tout de suite, elle travaille donc à la Cours extérieure pour le moment. Ce qui ne l'empêchera pas de résoudre plusieurs mystères... 

    On voit de nouveaux personnages du coup, mais aucun n'est encore très développé parmi les nouveaux. Mao Mao se montre toujours aussi intelligente, passionnée par son art d'apothicaire, et son entourage sait prévoir un peu mieux les risques qu'elle peut prendre pour découvrir de nouveaux remèdes, l'en empêchant parfois. Il y a quelques situations cocasses et touches d'humour appréciable. 

    On retrouve toujours un dessin aussi magnifique. 

    Bref, on découvre une autre partie de l'univers, mais la qualité reste au rendez-vous de la même façon. 

     

    Tome 6

    Alors ce tome-ci m'a laissé sur le cul ! Il est top ! 

    On a des enquêtes moins nombreuses, mais plus approfondies. On note que des petits détails semés "au hasard" dans les tomes précédents prennent leur sens maintenant, il y a une très bonne construction du récit. Mais ce tome montre aussi une évolution. Je pensais qu'on allait se tourner vers pas mal d'enquêtes différentes à suivre avec une évolution assez lente de l'histoire de fond (comme dans certains manga classiques), mais en fait pas du tout (probablement parce que c'est une adaptation de roman). Ici, on a un tournant avec pas mal de révélations. 

    On en apprend beaucoup sur le passé de Mao Mao ! On découvre d'où elle vient plus précisément, en même temps que Jinshi qui cherche désespérément à en savoir plus sur la jeune fille. Il s'attache de plus en plus à elle. Il conserve encore beaucoup de secrets et j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui (mais je pense qu'on va d'abord avoir quelques tomes centrés sur Mao Mao, perspective qui m'enchante !). 

    Mao Mao montre encore son intelligence, sa capacité de déduction. Si elle verse un peu moins dans les poisons et remèdes durant ce tome, elle n'en reste pas moins attirée par tout ce qui peut entrer dans son nécessaire d'apothicaire. Elle essaie de ne pas se mêler de ce qui ne la regarde pas, mais ça n'empêche pas son côté observateur de noter nombre de détails qui l'intriguent. 

    On découvre aussi un nouveau personnage qui promet d'être un antagoniste intéressant : Lacan. Il semble avoir des plans pour Mao Mao depuis longtemps (même si on les devine plus qu'ils ne sont clairement expliqués), et être assez fourbe pour prendre son temps et parvenir à ses fins de façon détourner s'il le faut. 

    La situation finale nous laisse sur un gros cliffhanger, tant dans un mystère seulement partiellement résolu, que dans la situation critique dans laquelle se trouve Mao Mao. 

    Un coup de crayon toujours aussi beau, j'ai vraiment adoré la couverture de ce tome ! 

     

    Citation :

     "Quand on trouve que quelque chose est étonnant, c’est généralement à cause de sa propre ignorance."

     

    Chronique des tomes 1 à 4

    jo-jou


    votre commentaire
  • Bilan lecture décembre

     

    Ce mois de décembre a été léger en lecture, puisque je n'ai lu qu'un seul livre. Mais j'ai profité des fêtes de fin d'année avec ma famille et mes proches, ce qui m'est très précieux. Donc ce n'est pas grave. Il s'agit de : 

    Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson

    Bilan lecture décembre et année 2023

     Soit un total de 1 livre et 507 pages de lues. J'aurais pensé lire plus ce mois-ci, mais c'est pas si mal, il était assez long ce livre !

     

    Et si on fait un bilan de cette année, et bien c'en est une dont je m'en souviendrais longtemps, car j'y ai vécu des étapes importantes de ma vie, des pas faciles, d'autres complètement inattendues. Je suis contente qu'elle se termine, car j'ai envie d'avancer.

     

    Côté lecture, j'ai lu 39 livres pour 15 894 pages et une dizaine de lectures graphiques (majoritairement des mangas). Je suis contente d'avoir lu tout ça, surtout avec le concours que j'ai passé en juin. Au feeling, je pense qu'il y a majoritairement 3 genres : romance, fantasy et jeunesse. Mais ce ne sont pas des stat très précises, juste un avis à vu de nez... Je sais que certaines lectures me resteront un moment en mémoire en tout cas, et qu'il y en a très peu (voir pas) que je n'ai pas apprécié.

    On va dire que je vise 40 livres et 10 lectures graphiques pour 2024, ça me semble accessible vu le score de cette année ! 

     

    Une petite liste des bons souvenirs que je garde de 2023 (je choisis de ne garder que le positif, ce qui me fait du bien, et de laisser le reste là où il est) : 

    • Avoir passé mon concours, et être fière d'avoir travailler dur pour ça, tout en conservant suffisamment de temps pour moi pour aller bien mentalement. Et ça, c'était un sacré challenge. 
    • Avoir réussi mon concours au delà de toute espérance ! Et voir mes amis en médecine avoir réussi et se diriger vers les spécialités qui leur plaise à tous.
    • Avoir eu du soutien de mes proches dans cette préparation difficile. Je les aime, je sais que la réciproque est vrai, c'est très précieux. 
    • Avoir vécu un superbe voyage après mon concours, avoir rencontré la partie de la famille de mon conjoint qui habite (littéralement) à l'autre bout du monde, et être revenue avec énormément de beaux souvenirs
    • Avoir vu mes parents renouveler leurs vœux pour leur anniversaire de mariage, c'était beau, émouvant, leur amour est magnifique. 
    • Avoir emménager avec mon conjoint, enfin... Et que ça se passe très bien aussi ! 
    • Avoir débuter mon internat de médecine générale et m'y sentir à ma place, savoir que j'ai fait le bon choix de spécialité, que ça me correspond et que c'est ce que je veux faire. 
    • Avoir passé un Noël merveilleux auprès de mes proches et leur avoir fait un cadeau inattendu. 
    • Que la vie mette sur mon chemin une belle surprise pour l'année prochaine. 

    Je me sens prête à entamer 2024, j'ai envie de vivre cette année, de profiter de mes proches, de saisir les opportunités que j'aurais, de continuer à pouvoir être fière de moi, d'évoluer dans mon futur métier, et enfin de m'épanouir, que ce soit personnellement ou professionnellement. 

     

    Je vous souhaite à tous une bonne santé, de vivre plein de belles choses dont vous vous souviendrez longtemps, de faire des projets et de les réaliser. J'espère qu'il y aura le moins possible de moments difficiles et que vous réussirez à les traverser. 

    Je vous souhaite aussi de belles lectures, évidemment. 

     Bonne année !

     

    Image par Steve de Pixabay


    votre commentaire
  • Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson

    Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson 

    Titre original : Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann (2009)

    Année de publication (en France) : 2011

    Nombre de pages : 507

    ISBN : 978-2-266-21852-8 

    Auteur : Jonas Jonasson (site non trouvé)

    Traducteur : Caroline Berg 

    Éditeur : Pocket 

    Résumé :

    Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l'attendent pour célébrer l'événement, Allan Karlsson s'échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l'espoir qu'elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi, pour le lecteur, un étonnant voyage au cœur du XXe siècle, au fil des événements majeurs auxquels le centenaire Allan Karlsson, génie des explosifs, a été mêlé par une succession de hasards souvent indépendants de sa volonté.

     

    Ma note : 16/20

    Mon avis :

    Un livre dont j'avais entendu parler en bien, et effectivement, j'ai passé un bon moment de lecture et pas mal rigoler. 

     

    Nous suivons l'histoire d'Allan, centenaire qui s'enfuit de sa maison de retraite car il n'a pas envie de fêter son anniversaire. Suite à quelques hasards et surtout des décisions un peu hasardeuses, il se retrouve avec un gang à sa poursuite, s'allie avec différentes personnes de façon assez improbable et est recherché par la police. Et on suit ses aventures assez rocambolesques dans ce roman. En parallèle, nous suivons également la vie passée d'Allan, ainsi que le policier chargé de l'enquête sur sa disparition. Et Allan a eu une sacré vie... Bref, on a plusieurs points de vue et temporalités qui donnent une histoire décalée qui a su me faire rire.

     

    Concernant les personnages, celui d'Allan est très particulier. Il est intelligent, mais il a une vision des choses très personnelle qui fait que certains le sous-estiment franchement. Il a l'art d'être mêlé à des situations où il n'aurait rien eu à faire et à en changer le cours par la même occasion. Centenaire, il a traversé le XXe siècle, et nous le traversons avec lui au cours de son histoire. Il a assisté à bon nombre d'évènements historiques, notamment politiques (domaine qui ne l'intéresse pourtant pas du tout), et a même influé dessus, souvent sans voir la portée de ses actes ou paroles. Bref, un génie de l'ombre, avec un caractère qui le pousse à faire ce qu'il a envie de faire et rien d'autre. Il a aussi un certain penchant pour l'alcool, qu'il estime pouvoir solutionner beaucoup de problèmes. Il a un côté pragmatique et sa façon de voir les choses est la suivante : "Les choses qui devaient arriver arriveraient de toute façon, et il ne servait à rien de se poser trop de questions avant.". Déroutant, un peu loufoque, mais drôlement sympathique comme personnage. 

    Avec lui, on rencontre un escroc, un vendeur de hot-dog aux longues études, une éleveuse d'éléphant clandestine, plusieurs membres d'un gang, ainsi que quelques personnages historiques dans son passé. 

    Tous ces personnages sont hauts en couleurs et en caractère. 

     

    Du fait que l'on traverse le XXe siècle avec Allan, on voit beaucoup de passages historiques clés. On a notamment un aperçu de l'Espagne franquiste, de la conception de la bombe atomique aux Etats-Unis, de la guerre froide, des goulags en Russie, et j'en passe. Bref, des évènements que je ne connaissais pas tous très bien, mais que je n'ai eu aucun mal à situer et ai apprécié (re)découvrir ici, certains passages me donnant envie de me renseigner pour démêler l'historique du romancé. 

     

    Le style d'écriture est assez particulier. Avec des remarques à la fois évidentes et drôles, le ton est plein d'humour. J'ai bien aimé ! 

    La façon dont c'est écrit nous fait voir des actes répréhensibles comme acceptables voir même parfaitement logique parfois, et j'ai trouvé ça assez fort de la part de l'auteur. 

     

    La fin est sympathique, avec un petit côté rocambolesque. Ce n'est pas le point fort du récit, mais il en fallait bien une.

     

    En bref, je ne m'attendais pas à rire autant auprès de ce centenaire un peu décalé qui en a vu de toutes les couleurs et de sa troupe assez loufoque. 

    Je sais qu'une adaptation en film existe, il faudra que je la regarde à l'occasion.  

     

    En bref, ce que j'ai adoré : Le côté loufoque et décalé, le ton plein d'humour, traverser l'histoire du XXe siècle.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Bonne question. La fin retombe un peu par rapport au reste du livre, mais je vois difficilement comment l'auteur aurait pu terminer ce roman autrement. 

     

    Citation :

     "Il dit avec modestie qu'il n'était pas difficile de se faire passer pour un idiot quand on l'était réellement. Allan n'était pas d'accord avec son ami, parce que tous les imbéciles qu'il avait rencontrés dans sa vie essayaient de se faire passer pour le contraire."

    jo-jou


    votre commentaire
  • Bilan lecture octobre et novembre

    Voici mon bilan lecture d'octobre et de novembre, avec beaucoup de retard... Le début de l'internat est assez chargé, le temps de se faire au rythme, ça implique pas mal de changements dans ma vie. 

    J'ai aussi lu moins que je l'espérais sur ces deux mois, avec une panne de lecture début novembre, mais ce n'est pas grave, car j'ai eu de belles découvertes. 

    Sans plus attendre, voici mon bilan : 

    Un palais de colère et de brume, tome 2, de Sarah J. Maas

    Bilan lecture octobre et novembre

     

    Broadway limited, tome 2 : Un shim sham avec Fred Astaire, de Malika Ferdjoukh

    Bilan lecture octobre et novembre

     

    Tout le bleu du ciel, de Mélissa Da Costa

    Bilan lecture octobre et novembre

     

    C'était pas censé se passer comme ça, d'Eve Borelli

    Bilan lecture octobre et novembre

     

    Les contes de la brume, tome 1, de Tiphaine Levillain

    Bilan lecture octobre et novembre

     

    Campus driver, tome 3 : Crashtest, de C.S. Quill

    Bilan lecture octobre et novembre

     

    Soit un total de 6 livres et 3157 pages lues en deux mois. Un beau bilan si on considère la panne de lecture en cours de route ! Je suis contente de toutes ces lectures. 

     

    Image par wisconsinpictures de Pixabay


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique