• Briséïs, tome 1 : La citadelle intemporelle, de Tiphaine Siovel

    Briséïs, tome 1 : La citadelle intemporelle, de Tiphaine Siovel

    Briséïs, tome 1 : La citadelle intemporelle, de Tiphaine Siovel

    Année de publication (en France) : 2019

    Nombre de pages : 491

    ISBN : 979-8-575338-88-8

    Auteur : Tiphaine Siovel

    Éditeur : auto édité

    Résumé :

    Une légende peut-elle tuer ?

    Sept ont été choisis.

    Leur mission, libérer l’humanité du plus grand secret de l’histoire.

    Reprenant connaissance au beau milieu d’un désert, ils ne savent rien les uns des autres, ni pourquoi ils ont été désignés.

    Pourtant chacun porte en lui une pièce du grand mystère…
    Bientôt commencera un voyage épique qui les transportera au-delà de leurs rêves les plus fous.

    Mais avant, Briséïs, la plus jeune d’entre eux, devra affronter seule leur pire cauchemar : La Citadelle Intemporelle. Simple lycéenne projetée dans l’oppressante forteresse, élue et piégée, elle devra découvrir la vérité pour survivre.

    Comment vaincre une force insaisissable ?

     

    Ma note : 14

    Mon avis :

    Il s'agit d'un SP et je remercie beaucoup l'autrice pour sa confiance.


    Concernant l'histoire, c'est celle d'une jeune fille, Briséës, qui se retrouve séparée de sa famille et envoyée dans un lieu étrange, inconnu sur aucune carte : la citadelle. Arrivée là-bas, elle apprend que chaque mois, huit jeunes de chaque pays sont envoyés dans cette citadelle de manière secrète et qu'ils y sont formés pendant neuf mois pour constituer à leur retour chez eux une élite. Mais il semble que la citadelle cache de nombreux secrets...

    J'ai trouvé ce pitch de départ très intéressant et original, notamment dans le concept de vouloir former des jeunes à être l'élite de demain puis les renvoyer chacun chez eux, fort d'un nouveau savoir, et les laisser avec ce savoir se forger une place dans la société. Mais tout ça est nimbé de mystère, car on ne sait pas réellement dans quelle but cela est fait à la citadelle, ni comment les étudiants sont sélectionnés, ni pourquoi la citadelle existe ou comment elle a été créée.

    Un point de départ très prometteur à ce roman. Et en effet, c'est un roman qui s'est révélé très sympa à lire par la suite.

     

    Briséïs est une jeune fille avec une situation familiale compliquée : sa mère doit gérer la famille à elle toute seule, car son père est atteint d'une maladie que les médecins n'ont pas l'air de très bien comprendre. Briséïs est une jeune fille plutôt volontaire, elle est attachée à sa famille et ne comprend pas ce qu'elle fait dans la citadelle. Elle ne se sent pas à sa place. J'ai eu du mal avec ce personnage principal, dans le sens où je ne me suis pas attachée à elle. Je ne l'ai pas détestée, mais je ne l'ai pas aimée non plus pour le moment.

    Benji est un jeune homme curieux, qui veut tout savoir, tout de suite. Il n'aime pas être mené en bateau, il préfère enfreindre les règle et découvrir ce qu'on lui cache, peu importe les risques. J'ai bien aimé ce personnage, assez ambivalent avec Briséïs.

    Les compagnons de route de Briséïs ensuite sont assez nombreux dans la deuxième partie : Aenneas, Liz, Ohanko, Meng Zhou, Enndall, Leonel. Chacun a sa personnalité, mais tous ne sont pas encore très détaillés, je pense que ça va venir au fur et à mesure. Je ne peux pas trop en dire les concernant sans spoiler. Ce qu'on a appris sur Aenneas dans ce tome m'a intriguée et donné envie de les découvrir tous.

     

    Concernant l'univers, l'autrice a une imagination débordante, car c'est complexe, fourni et travaillé. C'est réellement le gros point fort du roman selon moi.

    La citadelle et le monde qui l'entoure sont plein de mystères. On commence à en découvrir certains dans ce premier tome, mais il en reste encore beaucoup... La découverte de la citadelle est le cœur de l'histoire, et ça donne beaucoup au roman, car on souhaite percer les secrets de ce lieu fascinant.

     

    L'autrice a un style d'écriture fluide, qui se lit bien.

    On a cependant quelques longueurs quand on arrive au milieu du livre, j'ai eu un peu de mal à avancer à un moment donné. Puis le rythme reprend au trois quart du livre, et la fin est plus dynamique. Fin qui m'a d'ailleurs beaucoup intriguée, je l'ai trouvée pleine de promesses qui j'espère seront tenues dans la suite.

     

    En bref, un roman, de fantasy avec un pitch original et plein de mystères malgré quelques longueurs.

     

    En bref, ce que j'ai adoré : l'originalité de l'histoire elle même et surtout de l'univers qui est le point fort du roman.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, quelques longueurs vers le milieu du livre.

     

    Citation :

     "L'esprit fait la force.

    Car ici sera élaborée l'essence de l'éternelle."

    jo-jou

    « Les 80 présélectionnés du #PLIB2022Les yeux couleur de pluie (Tome 1), de Sophie TalMen »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :