• Les tribulations d'Esther Parmentier, sorcière stagiaire : cadavre haché, vampire faché, de Maëlle Desard #PLIB2021

    Les tribulations d'Esther Parmentier, sorcière stagiaire : cadavre haché, vampire faché, de Maëlle Desard

    Les tribulations d'Esther Parmentier, sorcière stagiaire : cadavre haché, vampire faché, de Maëlle Desard #PLIB2021

    Année de publication (en France) : 2020

    Nombre de pages : 384

    ISBN : #ISBN9782700275520

    Autrice : Maëlle Desard

    Éditeur : Rageot

    Résumé :

    Esther Parmentier, 19 ans, sorcière non répertoriée, est embauchée pour un premier stage dans une agence très spéciale... Délires assurés !

    Esther Parmentier a quitté sa Bretagne natale pour un stage à Strasbourg dans une société informatique quand elle est repérée par l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car Esther est une sorcière. À peine remise de cette découverte, et des tests visant à déterminer ses capacités, Esther apprend qu’elle n’a pas plus de pouvoirs qu’une allumette mouillée. Sa note sur l’échelle des pouvoirs est historiquement basse : 2 sur 82. Mais Esther est dotée d’un caractère de cochon, de solides capacités de déduction et est capable de résister aux pouvoirs de séduction des Créatures. Malgré son faible score, l’Agence décide donc de l’embaucher comme stagiaire.

     

    Ma note : 18

    Mon avis :

    J'ai lu ce livre dans le cadre du PLIB2021, et je remercie beaucoup l'autrice ainsi que la maison d'édition pour sa mise à disposition des jurés. Ce livre était dans les sélectionnés, mais ne fait malheureusement pas parti des finalistes, même si j’aurais aimé l'y voir.

     

    Concernant l'histoire, c'est donc celle d'Esther, jeune fille de 19 ans, qui se retrouve par hasard mêlée à une affaire surnaturelle sans même vraiment s'en rendre compte. Jusqu'à ce qu'on lui explique de quoi il en retourne, mais il est déjà trop tard pour elle pour s'éloigner de tout ce bazar.

    Ainsi, Esther découvre qu'elle est une sorcière, mais globalement sans pouvoir. Et malgré ça, elle arrive à résister aux pouvoirs surnaturelles des autres créatures (résister aux pouvoir d'attraction des vampires, voir les djinns quand ceux-ci se rendent invisibles, etc...). Ce genre de capacité, en plus de sa capacité de déduction et de son sale caractère tenace, font d'elle une personne toute désignée pour devenir stagiaire au sien de l'Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Enfin, ce qui la désigne comme stagiaire, c'est plutôt le fait qu'une sorcière non répertoriée par l'Agence, ça fait carrément désordre, et que le meilleur moyen de comprendre comment ils ont pu laisser passer ça, c'est de l'intégrer dans l'équipe. Mais son aide en tant que sorcière, même nulle, pourrait s'avérer utile dans une enquête en cours (enquête d'une gravité assez peu estimée mais potentiellement importante) qui patauge clairement.

    Esther se retrouve donc à accompagner un vampire peu amène en tant que stagiaire.

    C'est une histoire bien construite, sur une base plutôt originale. La fin est un poil capillotractée (disons que j'aurais aimé quelques indices dans le livre), mais ça ne m'a pas posé problème parce que ça se tient très bien quand-même. L'histoire est très agréable à suivre, à la fois pas simpliste, avec des rebondissements inattendus, mais pas compliquée à suivre pour autant.

     

    Concernant les personnages, ils sont haut en couleur.

    Le personnage principal, Esther Parmentier, est une jeune fille à laquelle je n'ai eu aucun mal à m'identifier. Elle a un franc parler, limite sans filtre entre son cerveau et sa bouche parfois, un sale caractère, elle râle facilement, elle a parfois un vocabulaire un peu familier, et elle est pleine d'humour et d'ironie. C'est une fille normale, avec ses défauts (et ça fait du bien de voir ça), qui a du peps et m'a fait rire de par sa personnalité, entre autre.

    Les personnages secondaires sont aussi très chouettes.

    Loan est un vampire peu amène et addict au sucre (du genre à boire du sucre au café plutôt qu'un café sucré). Il est sûr de lui, peu enclin à se faire aider, surtout si on ne lui a pas demandé son avis avant de lui coller une stagiaire aux basques. Ses décisions ont une légère tendance à amener à des fiasco, au moins dans leur répercussions.

    Il y a aussi Mozzie, le fantôme chauffard. Les fantômes se baladent sur les ondes électromagnétiques et dans les circuits électriques, aussi, c'est elle qui conduit la voiture de l'agence, et elle communique avec les autres en leur écrivant sur leur portable. Mozzie est chouette, j'ai adoré la relation qui se crée entre elle et Esther. J'ai eu un faible pour ce fantôme, clairement.

    Et il y en a d'autres, un loup-garous directeur de bureau qui mène son monde comme il peut et essaie surtout de gérer les problèmes qui se posent. Une goule doté d'un très bon sens de l'inertie. Un djinn nudiste. Un banshee ravie qu'Esther arrive car elle peut enfin être vu par quelqu'un (les banshee sont invisibles, mais allez savoir pourquoi, Esther peut les voir. J'aurais bien aimé savoir pourquoi, d'ailleurs, puisqu'on en parle.). En bref, une très bonne galerie de personnages, tous différents, avec chacun leur petit truc.

     

    Le style de l'autrice colle avec le personnage principal, avec une façon d'écrire franche, directe et pleine d'humour. Ça peut ne pas plaire à tout le monde, mais en ce qui me concerne, ça m'a interpellée tout de suite pour me mettre dans l'ambiance de l'histoire. Une ambiance drôle, qui donne envie de ne pas lâcher le bouquin. Et ça permet de s'identifier d'autant mieux au personnage principal.

    Enfin, l'univers est très sympa, bien qu'il puisse être un peu plus développé. Après, il a l'air de s'agir d'un tome 1, ce qui laisse espéré en apprendre plus dans la suite. (Et si suite il y a, je vraiment très curieuse de beaucoup de choses... de savoir d'où vient vraiment Esther, de voir le développement de l'univers ainsi que l’évolution de la relation Loan-Esther, etc...)

     

    En bref, nous avons là un mélange de fantastique et d'enquête, ce qui amène pas mal de possibilités, plutôt bien exploitées par l'autrice en terme d'action et de rebondissements, ainsi que d'humour. Les personnages haut en couleur apportent en plus des situations imprévisibles, et j'ai adoré Esther à qui on s'identifie sans problème. Et le style de l'autrice fut un régal pour moi, j'ai beaucoup rit. En ce qui me concerne, ça a pris tout de suite, j'ai adoré ce livre, et je pense suivre cette autrice.

     

    En bref, ce que j'ai adoré : l'histoire bien construite et originale, les personnages hauts en couleurs, et le plein d'humour procuré par ce livre.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Je ne sais pas... Pour chipoter, on va dire que j'attends des développements dans l'univers pour la suite ?

     

    Citation : (je n'ai pas pu résister à vous mettre un passage, certes plus long que d'habitude, mais qui m'a fait rire et que j'ai beaucoup aimé...)

     "- Bonsoir, il me faudrait...trois litres de café, extra-noir, et trois...quatre ? kilos de sucre, me corrigeai-je alors que le vampire levait les doigts en l'air. On paie cash.
    - Vous vous moquez de moi ? me répondit la voix à travers le combiné.
    - Du tout. trois litres de café, quatre kilos de sucre. Cash. Chambre 204.
    - Qu'est-ce que vous allez faire avec tout ce café et tout ce sucre ?
    - Mais je vous en pose des questions ?
    - Je...
    - Bon sang, je ne vous demande pas de me faire une omelette à la mère poularde, juste de nous monter du café et du sucre !
    - Mademois...
    - C'EST MA LUNE DE MIEL ET JE VEUX DU SUCRE ET DU CAFÉ. EST-CE QUE JE PEUX VIVRE MES FANTASMES SANS QU'ON ME FASSE CHIER ?!
    - ...
    - ALORS ?
    - On vous monte ça rapidement. Toutes nos félicitations."

    jo-jou

    « Bilan lecture févrierDans la tête d'un mathématicien, de Pierre-Louis Lions »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :