• L'éveil de l'Ombre, tome 1 : La traque, de Tiphaine Levillain

    L'éveil de l'Ombre, tome 1 : La traque, de Tiphaine Levillain

    L'éveil de l'Ombre, tome 1 : la traque, de Tiphaine Levillain lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Année de publication (en France) : 2020

    Nombre de pages : 216

    ISBN : 979-8-636971-41-2

    Auteur : Tiphaine Levillain

    Éditeur : Livre auto-édité

    Résumé :

    Jill est chasseuse d’Ombre : elle piste, traque et tue les démons qui parcourent le monde, en échange de quoi elle se trouve sous la protection de la Lumière. Sa vie suit une routine solitaire bien huilée et millimétrée dans laquelle elle se plaît… jusqu’à ce qu’elle capte la trace d’un nouvel ennemi. Ce dernier prend alors un malin plaisir à la mener par le bout du nez de ville en ville, du Canada au Montana. Jill doit désormais apprendre à travailler en équipe pendant que les sombres révélations s’enchaînent.

    Betty est aux anges : elle a la chance de participer à un chantier archéologique non loin de Londres en compagnie d’Andrea, sa meilleure amie, et de Thomas, l’homme qu’elle aime secrètement depuis des années. Tout bascule quand elle déterre un coffre contenant une étrange sphère noire. Deux influences extérieures tentent de la manipuler et elle décide finalement de la ramener chez elle. Lorsque Thomas se fait posséder par un démon et dérobe la sphère noire, Betty plaque tout pour essayer de le retrouver et de le sauver à temps.

    Deux chemins, deux routes, deux avenirs incertains. Les choix que feront Jill et Betty pourraient bien déterminer qui sortira vainqueur de cette guerre entre l’Ombre et la Lumière…

     

    Ma note : 18/20

    Mon avis :

    Cette chronique est un service presse envoyé par l'autrice via SimPlement, et je la remercie beaucoup.

    C'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée. Ça faisait un moment que je n'avais pas lu de fantasy, et je ne suis pas une habituée de l'urban fantasy, mais j'ai passé un très bon moment.

     

    C'est l'histoire de Jill, une chasseuse d'ombre, c'est-à-dire une chasseuse de démon. Elle est solitaire, elle fait ce qu'elle a à faire seule et essaie de ne pas s'attacher, car elle sait que son "métier" est risqué, et que les chasseurs d'ombre meurt jeune. Cette jeune femme a un côté mordant, elle est dynamique, déterminée. Son caractère m'a beaucoup plu.

    De l'autre côté, il y a Betty, étudiante en archéologie. Lors d'une fouille, elle va tomber sur un artefact qui va avoir un effet puissant sur elle, elle le ramènera chez elle. Mais surtout, celui-ci réussira à posséder un de ses amis pour se libérer. Betty donnera alors la chasse à l'ombre qui s'est échappé, surtout pour retrouver son ami au départ. C'est ainsi qu'elle va se retrouver embarquée dans le monde des chasseurs d'ombre, le découvrir. Et elle va apprendre qu'elle en fait plus ou moins parti, à son insu. Betty a un côté ésotérique, elle est adepte de rituel qui la mette en communion avec la nature dès le départ, elle est attirée par le mystique. Elle est du genre à faire confiance à son instinct, qui ne la trompe d'ailleurs pas. Je me suis beaucoup attachée à elle, à son caractère.

    Le lien entre les deux femmes, l'instinct qui les pousse à se faire confiance, tout ça, ça m'a beaucoup plu. Elles ont encore du chemin à faire pour apprendre à se connaître l'une l'autre (d'ailleurs je pense qu'elles ne se connaissent pas totalement elles-mêmes, notamment Betty, ce qui laisse place à la découverte). Mais elles sont proches tout de même, le lien qui les uni est particulier.

    Il y a aussi Niklas (dont j'aime beaucoup le prénom), chasseur de démon qui se joint à Jill puis à Betty plus ou moins par un concours de circonstances. Il sait beaucoup de choses, mais ne donne pas trop son avis. Il est un soutien, il est efficace dans son travail. Et je suis persuadée qu'il y a encore beaucoup de choses à découvrir à son sujet.

    Les autres personnages sont plus secondaires, pas forcément très développés. Mais ils servent l'intrigue, et donne au roman un ton qui colle très bien avec l'ambiance.

     

    Les personnages sont biens, travaillés, il est plaisant d'apprendre à les connaître.

    L'histoire est bien construite. J'attends la suite parce qu'on soupçonne l'existence de certains secrets sans qu'ils ne soient élucidés à la fin du livre... Et quand on ferme le livre, on a encore envie d'en savoir plus. J'ai beaucoup aimé l'histoire qui m'a entraînée dans ma lecture.

     

    L'univers est très intéressant. Le côté démons, ce n'est pas quelque chose que j'ai l'habitude de lire, mais j'ai beaucoup aimé ici. L'opposition Ombre, avec ses démons qu'elle envoie sur Terre, et Lumière, qui emploie ses chasseurs d'ombre et ses Envoyés pour les combattre. La lutte entre le bien et le mal, éternelle. Et pourtant, ce n'est pas si simple. Un univers qui nous est bien expliqué, l'autrice nous y introduit très bien, on rente facilement dedans, vraiment. J'ai beaucoup aimé l'univers.

     

    De plus, l'autrice à un style qui se lit très bien, fluide et agréable, ce qui facilite encore la plongée dans son histoire et dans son univers. Une plume que je relirai avec plaisir.

    D'ailleurs, l'autrice n'est pas tendre avec ses personnages. Les blesser ou les tuer ne lui posera pas problème. Vu l'ambiance du roman, je préfère ça, je trouve que ça correspond bien.

     

    Le seul petit bémol à mes yeux, c'est la fin. Je m'attendais à finir sur quelque chose de plus épique. Le dernière scène me laisse un goût de quelque chose de manqué. Insister plus sur certains points aurait pu faire un meilleur cliffhanger je pense. Mais en même temps, on a déjà très envie de connaitre la suite de l'histoire, de découvrir les secrets que l'on sait présents, donc ça ne m'a pas dérangée plus que ça.

    Et c'est avec plaisir que je lirai le tome suivant quand il sortira.

     

    Je remercie encore une fois l'autrice de m'avoir accordé sa confiance pour son livre.

     

    En bref, ce que j'ai adoré : les personnages, notamment les deux principaux, l'univers, l'histoire, l'écriture.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Le seul petit bémol à mes yeux, c'est la fin.

     

    Citation :

     "Les humains étaient parfois pires que les démons, plus nombreux, plus néfastes."

    jo-jou

    « Monsieur le commandant, de Romain SlocombeBilan lecture du mois de mai »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :