• Accueil

    "J'ai accompli de délicieux voyages embarqué sur un mot."

    Honoré de Balzac

    Accueil lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

     

    Voici une citation qui me tient à coeur. En effet, amoureuse des livres que je suis, cette simple phrase représente beaucoup à mes yeux. Et c'est donc d'elle que je tire le nom de ce blog.

    Comme on pourrait s'en douter, cet endroit sera dédié à la lecture. Ici, je vous parlerai de mes voyages au sein des pages des livres que j'ai lu (dont vous trouverez le répertoire ici), ainsi que de mes errances à la plumes dans mes propres écrits. Et peut-être parlerais-je un peu de moi de temps en temps si le cœur m'en dit, qui sait.

    Sur ce, je vous souhaite un bon voyage dans cet antre des mots...

     

    Et n'hésitez pas à laisser un trace de votre passage. Ou à vous inscrire à la newsletter pour être informé des articles postés sur le blog !

    (Pour les utilisateurs qui sont sur téléphone, vous pouvez utiliser ce lien :

    http://voyages-sur-un-mot.eklablog.fr/?noajax&mobile=0

    Cela vous permettra d'avoir la "version standard" avec le visuel normal, et ainsi d'avoir accès à la barre d'infos à droite qui vous permet de naviguer correctement sur le blog. Bonne lecture !)

     Image par Mystic Art Design de Pixabay

  • Bilan 2021

     

    Nous voici déjà en 2022, aussi est-il temps de faire un petit bilan de l'année dernière...

     

    En chiffre, cela donne :

    • 36 livres (soit une moyenne de 3 livres par mois)
    • 12 797 pages
    • 9 mangas

     

    Les points que je retiens concernant le blog et ma vie littéraire :

    • J'ai fait beaucoup de bonnes lectures, des découvertes que j'ai apprécié.
    • J'ai pu discuter avec des auteurs qui m'ont fait confiance pour des services presses et je les en remercie beaucoup.
    • Et il y a aussi ma première participation au PLIB, j'ai adoré l'expérience que je réitère cette année, avec de belles découvertes littéraires.

     

    Et côté perso :

    • J'ai fait des stages à l’hôpital, avancé dans mes études, avec des moments difficiles, la vie d'externe n'est pas simple, mais aussi des bons moments, des belles rencontres avec certains patients, des co-externes et des internes géniaux qui m'ont permis d'avoir de bons stages et d'apprendre plein de choses.
    • J'ai peaufiné mon projet professionnel pour plus tard : médecine générale, en campagne. J'ai beau apprécier mes stages, je veux quitter l'hôpital plus tard, ce n'est pas un mode de vie pour moi.
    • J'ai pu voir mon amie du blog Océan livresque, que je n'avais pas revu depuis plusieurs année et ça nous a fait du bien à toutes les deux. (Si vous ne connaissez pas, je vous conseille d'aller voir son blog par ici.)
    • J'ai une vie amoureuse heureuse, de beaux projets avec mon chéri décalé depuis un moment à cause du covid et de nos études respectives, qu'on espère pouvoir réaliser cette année (notamment un voyage en Belgique qu'on attend depuis 2020).
    • Et j'ai de la chance, ma famille va bien, me soutient, je suis fière de mon petit frère qui travaille dur pour démarrer sa vie professionnelle.

     

    Et pour 2022, j'ai quelques objectifs :

    • Essayer d'écrire plus, je n'ai quasiment pas écrit en 2021, et ça me manque énormément.
    • Continuer de lire, y prendre du plaisir, avec comme objectif une trentaine de livres dans l'année, ça devrait être faisable sans problème, comme ça pas de pression.
    • Écrire dans un petit carnet trois choses positives que je retiens chaque jour. Pour prendre la vie du bon côté et apprendre à voir le positif, ça ne peut que me faire du bien. Reste à voir si je m'y tiens...
    • Faire un ou deux voyages si possible, parce que c'est maintenant qu'il faut en profiter, plus tard ne nous est jamais promis.
    • Voir mes amis, y compris ceux qui sont loin (Océan livresque, la prochaine fois, c'est mois qui vient te voir).
    • Peut-être participer à un salon littéraire ? Une expérience que je n'ai jamais faite, ce qui est dommage quand on sait à quel point je suis passionnée de livres.
    • Progresser le plus possible dans mes études, essayer devenir le meilleur médecin possible pour les patients que je prendrais en charge.

    Et enfin, mon objectif le plus important pour 2022 : être le plus heureuse possible (sans me sentir obligée d'atteindre la perfection), rires (même sous la pluie), voir les belles choses qui m'arrivent (même quand ça ne va pas), et ne pas laisser le négatif avoir trop d'emprise sur moi.

    Voilà, ça me parait plutôt bien.

     

    Et je vous souhaite à tous une merveilleuse année, des rires, de la joie, d'être heureux, d'avoir plein de bons moments qui deviendront de beaux souvenirs.

     

    jo-jou

    Image par _Vane_ de Pixabay


    votre commentaire
  • Bilan lecture Décembre

    Voici mon bilan lecture de Décembre, avec les fêtes de fin d'année, une période de l'année que j'aime toujours beaucoup...

     

    Broadway limited, tome 1 : Un dîner avec Carry Grant, de Malika Ferdjoukh

    Bilan lecture Décembre

     

    Undead Unluck, de Yoshifumi Tozuka

    Bilan lecture Décembre

     

    N'oublie pas les chocolats !, de Tamara Balliana

    Bilan lecture Décembre

     

    Christmas sucks, d'Aurélia Vernet

    Bilan lecture Décembre

     

    Ce qui fait un total de 3 livres pour 1270 pages et 1 manga de lus. Je suis plutôt contente, car le mois décembre est toujours chargé, entre les partiels puis les fêtes en famille, donc heureuse d'avoir trouvé le temps de lire !

    En vous souhaitant une bonne année à venir !

    Image par congerdesign de Pixabay


    votre commentaire
  • Christmas sucks, d'Aurélia Vernet

    Christmas sucks, d'Aurélia Vernet

    Année de publication (en France) : 2019

    Nombre de pages : 308

    ISBN : 979-10-97232-70-2

    Auteur : Aurélia Vernet

    Éditeur : Plumes du web

    Résumé :

    Joséphine Olinsky, avocate sûre d’elle et sans scrupules, déteste Noël et tout ce qui s’y rapporte. Surtout ce concentré de sentiments mielleux et dégoulinants de niaiserie.La seule chose qu’Aaron Starck, auteur à succès et séducteur, déteste encore plus que Noël, c’est cette garce d’avocate qui a réussi à lui extorquer la moitié de sa fortune lors de son divorce.Pourtant, ces deux-là vont devoir passer les fêtes de fin d’année ensemble suite à un (mal)heureux coup du hasard. Entre deux passages de la romance érotique d’Aaron et trois guimauves, entre une œillade de tatie Janine, sexagénaire décomplexée, et une énième plainte de ce vieux ronchon de papy René, coups bas et vacheries vont pleuvoir.

    Cynisme, sexe et quiproquos, Noël n’aura jamais été si mouvementé !

     

    Avertissement : ce livre s'adresse à un public averti, il contient des scènes intimes explicites.

    Ma note : 15

    Mon avis :

    Dans ce roman, on a Joséphine, avocate sans scrupules, du genre à ne jamais perdre ses affaires et toujours avoir raison. Et on a Aaron, homme qui ne croit plus à l'amour, écrivain de romance érotique, que sa femme a quitté il y a quelques mois avec Joséphine comme avocate, et il a perdu énormément dans ce divorce.

    Mais un coup du sort (ou plutôt des proches en commun) les oblige à passer Noël sous le même toit. En effet, la sœur de Joséphine et le meilleur ami d'Aaron ont décidé de réunir tous leur proches pour une surprise à Noël. Ce qui donne quelque chose d'assez explosif.

    J'ai bien aimé ce pitch de départ, avec un enemies to lovers assez original et bien construit. Et le contexte de la grande famille réuni dans un chalet pour Noël est très sympa.

     

    Les personnages sont aussi très chouettes à découvrir.

    Joséphine est du genre solitaire, elle aime qu'on lui foute la paix, que tout le monde se plie à ses désirs au travail, et considère les hommes comme étant à usage unique. Sa vie personnelle est assez vide, elle n'a pas d'ami proche, et elle se tient aussi éloignée que possible de sa famille (et on peut comprendre pourquoi...). Elle est du genre agressive, elle rend coup pour coup, et attaque même plutôt la première, c'est ce qui fait d'elle une bonne avocate. Antipathique, cette habitude d'éloigner tout le monde cache quelque chose...

    Aaron est écrivain, de comédie romantique à la base, mais il a voulu s'essayer à la romance érotique, et son essaie ayant été un réel succès, son éditeur le pousse dans cette voix. Sauf qu'il s'en passerait bien... A côté de ça, sa femme l'a trompé, et lors du divorce, elle a récupéré la maison, la voiture et un beau paquet d'argent. Aaron en veut donc à la gent féminine en général, et à sa femme et son avocate (Joséphine) en particulier. Désabusé de l'amour, lui aussi du genre à rendre coup pour coup, il a un certain sens de l'humour.

    Ces deux personnages qui se détestent mutuellement dès le départ (Aaron en veut à Joséphine pour son divorce, Joséphine n'a pas du tout apprécié l'accueil qu'il lui a fait et a donc décidé que c'était un con arrogant sans chercher plus loin). Leur relation est donc piquante, puisqu'ils font tout leur possible pour se pourrir la vie l'un à l'autre, ce qui mène à des situations plutôt comiques. J'ai beaucoup aimé le jeu entre ces deux personnages. Et bien entendu, tout deux détestent Noël, alors que leur hôtes adorent cette période et en fond beaucoup, ce qui embêtent profondément ces deux là.

    Les autres personnages sont les résidents du chalet. Les hôtes, Alizée (la petite sœur de Joséphine) et Aurélien (le meilleur ami d'Aaron) sont fiancés et veulent célébrer Noël avec leur proches. Sont invités, entre autre, l'autre sœur de Joséphine (une peste), sa mère (qui affiche clairement sa préférence pour l'une de ses filles et descend l'autre par comparaison), sa tante (une nympho allumeuse). Des personnages complètements barrés.

     

    Bon, vous l'aurez compris, même si ça se passe à Noël, dans un petit village de montagne avec ski et raclette, on est loin de la magie de Noël. C'est plutôt ambiance électrique de réunion de famille compliquée avec désaccord, dispute et vieux dossier.

    Et au milieu, Aaron et Joséphine qui se cherchent entre piques et succession de vengeances personnelles...

    Pour nous lecteur, c'est plein de rires et de bonne humeur du coup, on s'amuse beaucoup à suivre cette histoire écrite avec beaucoup d'humour.

     

    Le style d'écriture est facile à lire, j'en ai apprécié l'humour piquant.

    On a des extraits de scènes érotiques du roman d'Aaron (qui lui sert de défouloir par rapport à Joséphine, clairement). C'est bien écrit, plaisant à lire, avec les commentaires d'Aaron au milieu des extraits. Et j'ai trouvé ça sympa comme façon de montrer l'évolution du regard d'Aaron par rapport à Joséphine.

     

    La fin est sympathique, bien qu'un peu cliché sur quelques points, et un peu rapide globalement, mais dans l'ensemble, plutôt pas mal.

     

    En bref, une comédie romantique épicée, pleine de piquant. Un bon moment de lecture qui fait rire et réchauffe en hiver.

     

    En bref, ce que j'ai adoré : La relation entre les deux personnages, pleine de piquant, et l'intégration de scènes du roman d'Aaron qui donne un côté original.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Un peu trop cliché sur la fin, un peu rapide aussi.

     

    Citation :

    "Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas du matin.

    Ni du reste de la journée, de toute façon."

    jo-jou


    votre commentaire
  • N'oublie pas les chocolats !, de Tamara Balliana

    N'oublie pas les chocolats !, de Tamara Balliana

    Année de publication (en France) : 2020

    Nombre de pages : 364

    ISBN : 9782755684803

    Auteur : Tamara Balliana

    Éditeur : Hugo poche

    Résumé :

    Elle n’a jamais cru au Père Noël, il n’a jamais cessé de l’attendre.

    Devi n’aime pas Noël. Chaque année, elle a hâte que cette période se termine, que le reste du monde cesse de se comporter comme des elfes surexcités et redevienne des adultes. Alors quand elle perd son emploi quelques semaines avant le réveillon, c’est sans joie aucune qu’elle postule… au magasin de jouets de son village d’Alsace. Sur les conseils de Louise, sa meilleure amie et précieuse alliée au quotidien, elle apporte ses chocolats faits maison lors de son premier jour. Tout le monde aime le chocolat, non ?

    Gabriel adore les fêtes de fin d’année, il fait partie de ceux qui, dès fin novembre, décorent leur maison, enfilent des pulls kitsch, boivent du vin chaud au marché de Noël, et dévorent les chocolats ! Son travail de directeur d’un magasin de jouets lui permet de laisser libre cours à sa créativité. Son défi cette année : transformer la nouvelle recrue et son âme de Grinch en lutin du Père Noël.

     

     

    Ma note : 16

    Mon avis :

    J'ai lu cette romance juste avant Noël, et elle est parfaite pour la période !

    C'est l'histoire de Devi, une jeune femme solitaire, un peu grincheuse, qui n'aime pas Noël. Mais le jour où elle se fait virer de son emploi, la seule opportunité de gagner sa vie se trouve être de travailler dans le magasin de jouets de son village pendant les fêtes de Noël... Gabriel, son patron, est un fan de Noël, du genre à porter un pull de Noël différent chaque jour, et se jure de faire aimer cette fête à son employée.

    Un topo de départ simple, qui permet de belles évolutions dans cette comédie romantique. J'ai bien aimé le fait que ce soit la fille qui ne croit pas en la magie de Noël, je trouve que ça change un peu de ce qu'on voit habituellement.

     

    Concernant les personnages, les deux principaux sont bien développés, mais les secondaires pas énormément. J'ai trouvé que certains éléments auraient pu être un peu plus approfondi.

    Concernant Devi, grincheuse et solitaire, à part sa meilleure amie Louise et son livreur de pizza favori, personne ne trouve grâce à ses yeux. Elle est du genre à rester devant la télé pour regarder des émissions sur des criminels et sa bibliothèque contient essentiellement des biographies de tueurs en série. Elle n'est pas du genre à se mettre en cuisine, mais plutôt à commander de la pizza au fromage plusieurs soirs par semaine. Elle ne se met au fourneau que pour une chose : faire des chocolats. Elle adore faire (et manger) de délicieuses petites bouchées chocolatées... Bref, voilà le tableau du personnage. Inutile de préciser que ce n'est pas une grande fan de Noël, vous l'aurez compris. Je l'ai tout de suite aimée. En tant que lectrice, son côté antipathique m'a donné envie de l'approcher (et donc de l'embêter) jusqu'à l'apprivoiser et la comprendre. Derrière sa mauvaise humeur, elle reste quelqu'un de généreux, à qui il faut juste laisser suffisamment d'espace et de temps.

    Gabriel, c'est le plus grand fan de Noël qu'on puisse imaginer. Pull de Noël, sapin XXL, décoration dans toute la maison,... A côté de ça, il est travailleur, il aime son magasin de jouets, mais y passe un peu trop de temps au goût de son meilleur ami Théo. Il est aussi proche de famille, notamment de sa sœur, qui voue également un culte à Noël. J'ai bien aimé ce personnage et le regard doux qu'il porte sur Devi.

    La relation entre les deux prend son temps, c'est doux et fondant comme un bon chocolat, j'ai adoré.

     

    Le roman prend place dans un petit village d'Alsace, plusieurs traditions locales que je ne connaissais pas du tout y sont cités, et ça a été une agréable découverte, ça permet de poser une ambiance chaleureuse.

     

    Un style d'écriture fluide, léger et agréable à lire. On n'a qu'à suivre la plume pour être plongé dans l'histoire et se laisser porter. Les touches d'humour sont fort sympathiques. L'ambiance de Noël est bien présente, ce que je recherchais avec ce roman, donc mission accomplie de ce côté là, et on a envie de manger des chocolats tout du long... Et peut-être même de s'essayer à leur confection aussi !

    On a une alternance des points de vue des personnages, ce que j'aime bien dans ce genre de romance, je trouve ça chouette de savoir ce que chacun pense. Ça permet de s'attacher aux deux protagonistes.

     

    J'ai bien aimé la façon dont ça se termine Devi et Gabriel (c'est une romance de Noël, hein, donc pas de surprise de ce côté là). La fin correspond bien aux personnages, Devi évolue mais reste tout de même fidèle à elle même dans le sens où son évolution est cohérente avec qui elle est au départ, ce qui m'a bien convenue.

    Une morale peut-être tirée de cette fin : toujours avoir des rêves. Une belle morale pour un roman de Noël.

     

    En bref, une romance de Noël avec une bonne ambiance chaleureuse qui nous donne envie de déguster de bon chocolats. 

     

    En bref, ce que j'ai adoré : la plume fluide et agréable, la relation entre les deux personnages principaux qui s'installe lentement, la fin.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Les personnages secondaires auraient mérité d'être un peu plus approfondis.

     

    Citation :

     "– Je ne peux pas avoir un sapin chez moi.
    – Pourquoi ? Tu as peur que le Grinch vienne faire une inspection et te reproche d’avoir l’esprit trop festif cette année ?"

    jo-jou


    votre commentaire
  • Undead Unluck, de Yoshifumi Totsuka

    Undead Unluck, de Yoshifumi Totsuka

    Titre original : Undead unluck

    Année de publication (en France) : 2021

    Nombre de pages : 192

    ISBN : 9782505110125

    Auteur : Yoshifumi Totsuka

    Éditeur : Kana

    Résumé :

    Alors que Fûko est déterminée à se donner la mort, un homme immortel apparaît devant elle. Il s’agit d’un Undead qui souhaite rester avec elle dans le but de se servir du mauvais sort qui frappe tous ceux qui entrent en contact avec la peau de la jeune fille afin de mourir. Cependant, ils vont très vite se faire attaquer par les membres d’une mystérieuse organisation…

     

    Ma note : 12

    Mon avis :

    J'ai reçu ce manga pour une opération masse critique de Babelio, que je remercie beaucoup ainsi que l'éditeur pour l'envoi de ce manga.
    Je l'ai sélectionné en me disant que ça me sortirait de ma zone de confort, et que le pitch de départ avait l'air intéressant. Effectivement, ces deux points se sont vérifiés à la lecture.



    L'histoire de départ est intéressante, j'ai bien aimé le concept de ces deux personnages qui sont complémentaires, l'un immortel, l'autre qui attire la malchance à toutes les personnes qui l'entourent.

    Cependant, les personnages sont un peu trop caricaturaux pour moi par contre...

    L'immortel Andy peut faire repousser toutes les parties de son corps et ne peut pas mourir. Il se fait donc charcuter régulièrement, quand il ne se charcute pas lui même, sans aucun problème. Et il souhaiterai mourir. A côté de ça, il réfléchit lors de ses combats avec ses ennemis, il semble donc intelligent. Mais je ne me suis pas du tout attaché à lui. Une caricature de mec badass un peu trop parfait, sans plus.

    Fûko, la petite malchanceuse, en a marre de sa vie, de ne pas pouvoir toucher quiconque, elle souhaite se donner la mort. En effet, dès que quelqu'un la touche, il arrive malheur à cette personne. Elle aussi m'a laissée assez indifférente. Elle est trop extrême, un coup elle veut fuir Andy, un coup elle veut le sauver, un coup elle est touchée par lui, un coup elle le déteste. Pas de juste milieu. Cliché de la jeune fille qui manque de confiance en elle.

    Les développements de l'univers sont intéressants en soit, mais ça va trop vite pour moi, rien ne prend son temps, et du coup ça manque d'approfondissement à mon goût.

    Les propos sexuels sont un peu trop présent à mon goût. La première fois, comme ça colle avec le contexte, oui, bien sûr. Mais dans la suite, c'est trop récurent. Ajouter à ça la nudité quasi constante d'Andy...



    Après, le pitch de départ a du potentiel, et la suite peut évoluer, donc peut-être qu'une bonne surprise s'y trouve...

     

    Enfin, concernant le dessin, je l'ai trouvé sympa, agréable à regarder, notamment les (nombreuses) scènes d'action.

     

    En bref, un manga qui ne m'a pas convaincue, mais qui pourrait surprendre dans ses développements. Je vous invite à vous faire votre propre avis (par exemple, mon copain l'a lu aussi, lui a apprécié et est curieux de découvrir ce que ça va donné dans la suite).

     

    En bref, ce que j'ai adoré : La situation de départ plutôt intéressante et originale, le dessin est plutôt sympa.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Le côté cliché des personnages, le fait que ça aille trop vite que l'univers reste assez superficiel dans son développement dans ce premier tome.

     

    Citation :

     "Bon ! Puisque je viens de lire la fin de mon manga préféré... Il est temps... De mettre fin à mes jours ici et maintenant."

    jo-jou


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique