• Quand nos souvenirs viendront danser, de Virginie Grimaldi

    Quand nos souvenirs viendront danser, de Virginie Grimaldi

    Quand nos souvenirs viendront danser, de Virginie Grimaldi lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

     Année de publication (en France) : 2019

    Nombre de pages : 349

    ISBN : 9782213709833

    Auteur : Virginie Grimaldi

    Éditeur : Fayard

    Résumé :

    « Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés.
    Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six: Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline.
    Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos souvenirs, nos vies -, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre . Tous les coups sont permis: nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »
    À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline livre une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et la force des liens qui tissent une amitié.

     

    Ma note : 20/20, coup de cœur !

    Mon avis :

    Du pur chef d’œuvre. Un coup de cœur. J'ai adoré, j'ai passé un super bon moment dans ma lecture. (Bon, mon sommeil en a pâti la nuit dernière, mais c'est une autre histoire...)

    C'est l'histoire de Marceline. Une femme de 83 ans. Mais pas le genre de mamie douce et gentille, non, plutôt dure, cynique. D'un premier abord en tout cas. Et Marceline nous raconte son histoire. Celle de sa vie, des personnes avec qui elle vit. Pourquoi ? Parce que la rue qu'elle habite est menacée, le maire veut la raser pour construire une école, et donc les expulser de leur maison, elle et ses voisins. Alors, ils vont se réunir, malgré leurs différents, leur âge avancé, leurs problèmes de santé. Et ils vont se battre. Et Marceline raconte tout ça. En y ajoutant régulièrement des souvenirs de leur passé.

    Le tout donne un livre qui raconte une superbe histoire.

     

    Les personnages sont particulièrement attachants. Marceline qui s'ouvre au court du livre. Marceline que j'ai appris à aimer de tout mon cœur... Anatole, son mari, si loyal, si droit, à la fois fidèle à ses convictions et capable de se remettre en question. Et tout leurs voisins et voisines, Rosalie et son indépendance, Joséphine et son sourire et sa bonne humeur, Marius et son saxophone, Gustave et ses tentatives d'humour. Un petit groupe d'octogénaires jeunes dans leur tête (comme diraient Marceline, ils ne sont pas âgés, ils ont de l'expérience, nuance). Et puis Grégoire, le petit fils de Marceline, journaliste, adorable avec ses grands-parents. Et beaucoup d'autres. Tous sont attachants, avec leurs qualités et leurs défauts. Ils ont une identité, un quelque chose qui les rend vivants. Ma préférence va à Marceline, la narratrice.

     

    Le style de l'autrice est très plaisant et agréable à lire. Les chapitres sont courts, ça se lit bien, facilement, le rythme de lecture est dynamique, on ne s'ennuie pas du tout ! On est emporté auprès de ces petits vieux géniaux, et on a envie de participer à leurs actions pour garder leurs maisons.

    Ce n'est pas vraiment un livre qui se veut à suspens, mais pourtant les révélations arrivent toujours exactement au bon moment. C'est bien construit, bien amené, sans qu'on les soupçonne avant, et j'ai aimé être prise par surprise plus d'une fois.

    Le livre alterne présent et passé, Marceline mêle les deux dans son récit. Et ça donne une dimension particulière, car les deux sont intriqués, c'est le passé qui a mené les personnages au présent.

    Et tout du long, la plume de l'autrice nous transmet des émotions. C'est une lecture que j'ai vraiment appréciée, qui m'a fait ressentir beaucoup de choses. J'ai été très émue quand j'en ai tourné la dernière page.

    Ce livre est aussi une histoire d'amour. Mais pas une romance au sens classique du terme, puisqu'il s'agit d'un couple déjà marié. C'est l'histoire de leur vie commune. Ce qui se passe après la fin du conte, après le "et ils vécurent heureux...". C'est une forme de romance différente, mais très touchante, très belle.

    Le thème de la famille est abordé aussi, évidemment. Pas de façon simple. Avec les hauts et les bas, les difficultés et les bons moments. C'est beau, et malgré les obstacles possibles, ça reste optimiste.

    Il y a l'amitié aussi. Les histoires communes partagées. Le soutien que ça peut apporter.

    J'ai beaucoup aimé la fin. Mais je ne dirais rien de plus dessus, je ne voudrais pas gâcher votre lecture.

    Un thème abordé important aussi, c'est aussi le temps qui passe. Et qui amène vers la fin. Et c'est une notion qui me touche. Parce que mes études font que j'ai un rapport à la mort particulier. En médecine, on sait ce que c'est physiquement, on parle de pronostic comme si c'était normal, on a vu des corps. A côté de mes études, j'ai pu travailler un week-end sur deux en EHPAD cette année. C'est encore une vision du temps différente. Certains sont complètement perdus dans le temps. D'autres au contraire savent très bien quand ils sont. Et beaucoup d'intermédiaires. Bref, mon rapport au temps qui passe n'est pas toujours optimiste. Mais ce livre nous montre qu'il faut savoir prendre ce qui est présent. Que le temps fait relativiser. Qu'on ne peut pas le rattraper, mais qu'on ne peut pas le perdre non plus puisque c'est ce qu'on a fait avant qui nous a conduit où nous sommes présentement. Et qu'il est précieux, et que c'est important de profiter. On voit le temps avec un optimisme qui m'a réellement touchée.

    Bref, différents thèmes sont abordés, et cela d'une belle façon.

     

    Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à plusieurs personnes en lisant ce livre. Ma mamie, qui me l'a offert. Et une amie (qui a environ 50 ans d'expérience de plus que moi) que j'apprécie beaucoup Et à qui je vais m'empresser de le prêter car je sais qu'elles vont l'aimer. Et en ce qui me concerne, j'irais découvrir les autres livres de cette autrice ! (J'en ai déjà un dans ma PAL...)

     

    En bref, ce livre nous dit que la vie a beaucoup à offrir. Et j'ai envie de découvrir tout ça. J'espère être aussi bien accompagnée que Marceline et avoir mon Anatole à moi pour le faire...

     

    En bref, ce que j'ai adoré : Tout, dans les moindre détails, et je recommande fortement cette lecture ♥

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Rien !

     

    Citation :

    "Il ne faut pas pleurer ce qui ne sera plus, mais chérir ce qui a été."

    jo-jou

    « Le siècle tome 1 : la chute des géants, de Ken FollettLes lettres à personne »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :