• Blood song, tome 2 : Le seigneur de la tour, d'Anthony Ryan

    Blood song, tome 2 : Le seigneur de la tour, d'Anthony Ryan

    Blood song, tome 2 : Le seigneur de la tour, d'Anthony Ryan

    lecture, voyages sur un mot, roman, avis, littéraire, chronique, livre

     

    Titre original : Raven's Shadow, book 2: Tower Lord

    Année de publication (en France) : 2014

    Année de publication (en VO) : 2015

    Nombre de pages : 960

    ISBN : 9782811219321

    Auteur : Anthony Ryan

    Éditeur : Éditions Bragelonne sous le label Milady

    Résumé :

    Qu'on le nomme Sombrelame, frère du Sixième Ordre ou Tueur d'Espoir, Vaelin Al Sorna demeure le plus grand guerrier de son temps. Écoeuré par la guerre, il revient au pays, déterminé à ne plus jamais prendre les armes. Lorsque le nouveau roi, reconnaissant, le nomme Seigneur de la Tour, il espère donc trouver la paix dans cette région glaciale et sauvage, loin des intrigues d'un Royaume tourmenté. Mais les êtres dotés de la voix du sang ont rarement l'occasion de mener une vie paisible...

     

    Ma note : 16/20

    Mon avis :

    J'avais lu et chroniqué le premier tome il y a quelques mois. Ce deuxième tome est dans la lignée du précédent.

     

    Concernant l'histoire, on retrouve Vaelin quelques temps après la fin du premier tome, alors qu'il revient dans son pays après une détention à la suite d'une guerre.

    On suit d'autres personnages également. Lyrna, princesse du royaume, qui se rend en mission diplomatique. Reva, jeune orpheline d'un père célèbre élevée par un prêtre dans le secret, qui est envoyé en mission sans en comprendre les tenants et aboutissants.  Et Frentis, qu'on avait perdu de vue à la fin du premier tome et dont j'étais particulièrement curieuse de la destinée car il m'avait beaucoup plu dans le tome précédent. Il a été fait prisonnier lors d'une guerre et s'est retrouvé esclave, il a été vendu à une étrange femme qu'il suit dans une besogne particulière.

    Le tout se recoupe à différents moments du livre, ce qui offre différents points de vue sur l'histoire. Concernant l'histoire, elle se fait à la fois à l'échelle des personnages et à l'échelle de tout un royaume, et on comprend comment les personnages choisis sont importants dans le royaume, même quand ils ne le paraissent pas forcément. Ça apporte un gros plus au livre, cette multiplicité des points de vue et cette construction est très intéressante à lire.

    Cependant, si ça permet de s'attacher un peu plus aux personnages suivis, je n'étais pas dans le bon état d'esprit pour lire un livre avec cette construction. Je m'attendais à suivre Vaelin, comme dans le tome un, et en commençant le livre, c'est ce que je voulais, une histoire de fantasy où je suivrais un héros. Il m'a donc fallu un petit moment pour rentrer pleinement dans le livre. Mais c'est seulement dû à mon envie du moment et à ce que j'avais préjugé du livre. Car suivre ces différents personnages apporte plutôt un plus, au final.

    On retrouve également la séparation en partie avec une introduction de chaque partie vue par un cinquième personnage. Celui-ci apporte un point de vue très différent sur les évènements, pas très claire au début concernant le lien avec le reste, puis qui se recoupe petit à petit avec la temporalité l'histoire principale, pour venir au final éclairer la situation. Un procédé déjà utilisé dans le tome 1, qui a fait ses preuves et continue à les faire avec moi.

     

    On retrouve un Vaelin changé par la guerre qu'il a vécu, les années de détention, tout ça. Plus conscient de certaine choses que dans le tome 1. On poursuit son évolution, et c'est intéressant à voir.

    Concernant les personnages, le fait d'en suivre quatre permet de creuser plus de personnages que dans le premier livre, et c'est plus agréable comme ça je trouve. Techniquement, les personnages secondaires en perdent en détail et en psychologie (ce qui était mon point négatif dans le tome 1), vu qu'il faut déjà développer les quatre que l'on suit. Mais paradoxalement, ça ne m'a pas dérangé, car comme on a plus de personnages plus creusés et travaillés, on n'a pas la même impression de manque sur les autres, ça passe presque inaperçu. Donc de ce point de vue, cette formule m'a mieux convenu.

     

    Et on a encore une fois une intrigue très développée, fouillée, travaillée. Sur ce point, je peux refaire les même commentaires que dans le premier tome. C'est vraiment bien fait, ça fait réfléchir le lecteur sur les évènements. De plus, certaines questions laissées en suspend dans le tome 1 trouvent réponse ici, ce qui m'a plu, car j'attendais l'auteur au tournant là-dessus.

     

    On retrouve l'univers construit par l'auteur, et notamment fourni en détail concernant un nouveau peuple sur un nouveau continent, ce qui lui permet de le développer encore plus. Mais attention à avoir quelques souvenirs du tome 1 en lisant, car l'auteur considère comme acquis ce qu'il a mis en place précédemment, sans redonner d'explications sur certains points, pourtant relativement importants pour la compréhension parfois. Comme son univers est très riche en détails, certains m'ont manquée par moment et obligée à réfléchir pour les retrouver, étant un peu trop loin dans ma mémoire. Donc c'est une façon de faire intéressante, mais qui peut perdre un peu si on n'a pas lu le tome précédent assez récemment.

     

    L'écriture est toujours aussi facile et agréable à lire. On n'a pas de mal à se plonger dans le livre.

    On retrouve également l'ambiance que j'avais appréciée dans le tome 1, on n'est pas dépaysé.

     

    Quant à la fin, si le premier livre peut se suffire à lui même, le tome 2 appelle la lecture du 3. Le livre se termine avec un cliffhanger de haut niveau, alors que la situation semblait se résoudre. Et on ne comprend pas, et on veut absolument comprendre. Donc je vous dis à bientôt pour le suivant...

     

    En bref, ce que j'ai adoré : la construction du récit, originale, qui permet de s'immerger mieux auprès des personnages, le fait qu'il y aie plus de personnages plus travaillés, le côté addictif de ce roman, on a aucun mal à plonger dedans, et la fin avec son suspens de malade.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : le mal que j'ai eu à me souvenir des détails du tome 1 lu trop longtemps auparavant, ça aurait mérité un petit résumé du tome précédent qui, même dans les grandes lignes, m'aurait permis de me souvenirs plus facilement des détails.

     

    Citation :

    "— Il se permet de faire fi de votre titre ? s’étonna la jeune femme une fois seule avec son oncle.

    — Je lui en ai fait la demande. Il me paraît déplacé d’imposer le respect de l’étiquette à un homme qui vous a mis son doigt dans le cul."

    Chronique du tome 1

    jo-jou

    « Bilan lecture décembreRockury, tome 1 : le poids de nos secrets, de Effie et Ryanne Hollyn »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :