• Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume, de Leigh Bardugo

    Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume, de Leigh Bardugo

    Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume, de Leigh Bardugo

    Titre original : The Grisha, book 1 : Shadow and bone

    Année de première publication (en France) : 2017

    Nombre de pages : 352

    ISBN : 9782017868774

    Autrice : Leigh Bardugo

    Traducteur : Nenad Savic

    Éditeur : Le livre de poche jeunesse

    Résumé :

    OMBRE. GUERRE. CHAOS.

    Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal. Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov.

    ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.

    L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir. L’Invocatrice de lumière.

     

    Ma note : 18

    Mon avis :

    J'ai lu ce livre en lecture commune avec @maureen_lit_des_livres et @fearthewxlrd sur instagram. Et nous avons toutes les trois adorés.

     

    Bon, on n'a plus vraiment besoin de présenter ce livre, passé sur beaucoup de blogs et de nombreuses fois sur tous les réseaux sociaux parlant de livres. Mais dans le doute, on va quand-même le faire.

    C'est un livre de fantasy dont l'histoire prend place dans un pays séparé en deux par un genre de vallée d'ombre, où il fait un noire permanent et où rodent des créatures dangereuses pour les voyageurs, appelé le Shadow Fold. Ce Shadow Fold sépare donc le pays en deux, et les traversées régulières qui doivent être faite pour faire communiquer et approvisionner les deux parties du pays de ressources présentes de l'autre côté, coûtent régulièrement la vie de nombreuses personnes, pour le bien du pays tout entier.

    Au sein de ce pays évolue Alina, jeune orpheline. A la suite d'un évènement, disons traumatique, elle se rend compte qu'elle a sauvé sa propre vie (et celle de beaucoup d'autres) en utilisant des capacités qu'elle ne soupçonnait pas avoir, faisant d'elle une grisha. Et nous suivons ensuite son apprentissage pour maitriser son pouvoir, ainsi que toutes les péripéties qui l'entourent. (Et, vous vous en doutez, cela aura un lien avec le Shadow Fold.)

     

    Concernant les personnages, ils sont intéressants à suivre.

    Alina, le personnage principale, est donc une jeune orpheline, apprentie cartographe dans l'armée. Plutôt chétive, des cernes constantes et les cheveux ternes, elle ne paie pas de mine comme ça. Elle m'a pourtant plu rapidement. Plutôt du genre discrète, elle préfère se fondre dans la masse pour ne pas attirer l'attention, ni les ennuis qui vont avec. Elle a un bon instinct de survie, vu que c'est sur lui qu'elle a dû compter depuis son enfance pour en arriver là. J'ai aimé suivre son apprentissage, sa découverte d'un monde privilégié, celui des Grisha. Je me reconnaissais dans son syndrome de l'imposteur, à avoir l'impression de ne pas être à sa place, qu'il y avait malentendu, et qu'on allait la jeter dehors. Puis j'ai apprécié son évolution, la compréhension qu'elle a eu de son pouvoir, étape par étape. Et elle a encore du chemin à parcourir, que je vais rapidement aller lire dans la suite de la série.

    Compagnon d'aventure d'Alina, il y a Mal. Jeune orphelin lui aussi, ils ont grandi ensemble, et arrivés à l'âge adulte, ils se sont engagés ensemble dans l'armée. Mal est traqueur. C'est un beau jeune homme, un peu coureur de jupons (au grand damn d'Alina), mais très fidèle en amitié, il donnerait sa vie pour Alina. Lui, il m'a tapé dans l'oeil tout de suite, encore plus qu'Alina. Il y a une période où on le voit peu au milieu du récit, et j'ai eu très peur qu'il disparaisse et n'aie été là que pour introduire le livre. Heureusement non...

    Il y a aussi le Darkling. Homme à la sombre réputation parmi le peuple, chef des Grishas, travaillant main dans la main avec le roi. Pas forcément féru de justice, mais ayant, à sa manière, à cœur les intérêts du royaume. Il reconnaitra le pouvoir d'Alina et l'introduira dans le monde Grisha pour lui permettre son apprentissage. Il tient à ce qu'elle puisse utiliser son pouvoir pour faire disparaitre le Shadow Fold. Un personnage fascinant selon moi. Je suis curieuse de voir son évolution et tout ce qu'il nous reste à découvrir sur lui. Un personnage ambivalent, que j'ai aimé, mais qui m'a posé problème, avec un pressentiment particulier le concernant... Je ne peux pas en dire plus sans spoiler, malheureusement. (Et c'est très frustrant...)

    Enfin, Genya, Grisha affectée au service de la reine, ce qui lui donne un statut à part et lui attire le mépris des autres Grishas. Mais elle a énormément de caractère, n'hésite pas à dire les choses, peu importe ce qu'en pense les autres, elle a aussi une grande connaissance du monde de la cours, tant côté Grisha que côté royal. On ne sait pas encore tout d'elle je pense. J'ai mis un peu de temps à l'apprécier, cette femme trop sûre d'elle, mais elle a réussi à me plaire tout de même. Elle est gentille, avec sa franchise et sa brusquerie bien à elle, bienveillante envers Alina, et une relation particulière se tisse entre les deux femmes.

    Enfin, une multitude d'autres personnages plus secondaires sont présents dans les pages de ce livre, dont on devine un rôle important dans la suite pour certains, mais je ne vais pas m'attarder dessus.

    Les personnages sont bien écrits, on prend plaisir à les suivre. Ce n'est cependant pas le point fort de ce livre à mes yeux.

     

    Le style de l'autrice est fluide, facile et agréable à lire. On sent que c'est du jeunesse, mais aucune problème pour moi, surtout que ça se lit tout seul, on ne voit pas les pages défiler.

    Le rythme du récit est entrainant dès le début, l'évènement à la base de l'histoire arrivant rapidement. Puis le rythme ralentit un peu pour nous permettre de découvrir l'univers. C'est une bonne chose pour intégrer les termes de l'univers de l'autrice, ce qui entoure les grisha, tout ça. Mais il y a aussi trop de descriptions à mon goût à ce stade là, quand Alina arrive au Little Palace. C'est un monde très différent de celui qu'elle a connu jusqu'à lors. Mais ça s'attarde un peu trop à décrire le luxe des lieux pour moi, c'est l'un des seuls bémols que j'ai trouvé à ce livre.

     

    Ensuite, le rythme s’accélère de nouveau, puis les rebondissements s'enchainent, on n'a aucune envie de lâcher le livre. Sur la deuxième moitié du livre, il m'a été très difficile de m'arrêter de lire tous les jours pour la lecture commune, l'histoire est très prenante. 
    Et la fin, cette fin... Qu'est-ce que c'est que ça ? J'ai regretté de ne pas avoir la suite dans ma bibliothèque ! Mais je vais l'avoir cette semaine, et nous avons programmé notre lecture commune du tome 2 fin mai/début juin. Et cette fois-ci, je n'ai pas fait la même erreur, j'ai pris le tome 3 en même temps pour pouvoir le lire rapidement ensuite.

     

    Enfin, le gros point fort du livre, c'est son univers, et j'ai hâte de m'y replonger. Il s'agit d'un univers de fantasy original, car il n'est pas d'inspiration médiévale comme on en a l'habitude, il s'inspire de la culture russe, tout en étant assez moderne, avec des armes à feu par exemple. Ça change, et c'est agréable. A côté de ça, ce qui se rapporte aux Grishas est bien construit, bien organisé, si on a l'impression qu'il y a beaucoup d'éléments au début, on s'y retrouve finalement sans problème.

    Bref, un univers très bien construit, on s'y plonge sans réserve.

     

     Au final, une excellente lecture pour moi, j'ai adoré, et j'ai hâte de lire la suite.

    Très difficile pour moi là de ne pas en parler plus, il y aurait beaucoup d’éléments que j'ai aimé et dont j'aurais envie de parler, mais je ne peux pas sans spoiler l'histoire à ceux qui ne l'ont pas encore lu... C'est plutôt frustrant je dois dire.

     

    Une adaptation sur Netflix arrive à la fin du mois ! J'ai hâte de voir ce que ça donnera aussi de ce côté là, mais je vais peut-être attendre d'avoir les deux autres tomes de la trilogie avant de me lancer...

     

    En bref, ce que j'ai adoré : l'univers, qui est le gros point fort de ce livre. Je me suis aussi attachée aux personnages, et j'ai beaucoup aimé l'histoire et ses rebondissements.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : trop de descriptions pour moi dans le deuxième quart du livre.

     

    Citation :

     "- Comment vous êtes-vous débrouillée avec la reine, demanda-t-il.
    - Je n'en ai pas la moindre idée, répondis-je honnêtement. Elle m'a dit que des choses gentilles, mais en me regardant comme si son chien venait de me régurgiter.
    Genya rit, et les lèvres du Darkling se soulevèrent légèrement.
    - Bienvenue à la Cour."

    jo-jou

    « Bilan lecture marsLa quête du temps, tome 1 : Errances, de Lise Barrow »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :