• Les couleurs de l'espoir, de Julie Kibler

    Les couleurs de l'espoir, de Julie Kibler

    Les couleurs de l'espoir, de Julie Kibler lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Titre original : Calling me home

    Année de publication (en France) : 2013

    Nombre de pages : 448

    ISBN : 978-2-298-06230-4

    AuteurJulie Kibler

    Éditeur : Editions France Loisirs

    Résumé :

    Dans l'Amérique des années 30, une poignante histoire d'amour, pur mais interdit.

    Quand Isabelle, 89 ans, demande à sa coiffeuse Dorrie de la conduire à des funérailles à l'autre bout du pays, la jeune afro-américaine, bien que surprise, accepte.

    Qui cette vieille femme blanche et distinguée va-t-elle enterrer ? Pourquoi ne veut-elle rien dire ? Au cours de ce périple, pourtant, Isabelle va lui raconter sa bouleversante histoire d'amour, à 16 ans, avec le fils de sa gouvernante noire. Une passion, dans l'Amérique ségrégationniste de 1939, impossible car hors-la-loi...

    Et tandis que la vieille dame révèle ses terribles secrets, un lien profond se tisse entre les deux femmes. Et si, malgré leurs différences, elles se révélaient très proches en réalité ?

     

    Ma note : 16/20

    Mon avis :

    En ces temps de confinement, quoi de mieux qu'un bon livre pour s'occuper ? Je n'ai pas été déçue avec celui-là. Je savais à quoi m'attendre puisque c'était une relecture pour moi, c'était une valeur sûre et j'ai apprécié.

    L'autrice s'est inspirée de l'histoire de sa propre grand-mère pour écrire ce roman, ce qui lui donne une dimension particulière.

     

    C'est l'histoire d'Isabelle, 89 ans, qui demande à sa coiffeuse (et amie) Dorrie de l'accompagner à un enterrement. Mais elle ne lui dit pas qui elle va enterrer. Et tout au long de leur route, Isabelle raconte à Dorrie l'histoire de sa jeunesse, et l'amour interdit qu'elle a vécu avec Robert, le fils noir de sa gouvernante.

    En parallèle, Dorrie se pose des questions sur sa vie, sur ses problèmes avec son fils, sur sa relation naissante avec Teague. Et ce que lui raconte Isabelle lui permet d'adopter un autre point de vue sur sa vie à elle, de comprendre certaines choses.

    Ce sont donc deux histoires mêlées tout au long d'un "road trip" (enfin, c'est un bien grand mot, disons au long d'un voyage). C'est aussi l'histoire de la relation entre ces deux femmes, que tout oppose en apparence : leur génération, leur vécu, leur milieu social, leur couleur de peau. Et pourtant, elles partagent beaucoup, toutes les deux.

    L'histoire m'a beaucoup plu.  J'ai adoré découvrir ces deux femmes et leur histoire à chacune.

     

    D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé ces deux personnages que sont Isabelle et Dorrie.

    Dorrie est une mère célibataire de deux enfants, dont le premier est à l'âge difficile de l'adolescence et fait les bêtises qui vont avec. Ses relations avec les hommes sont compliquées. Elle a très tôt appris à ne compter que sur elle même pour s'occuper d'elle et subvenir à ses besoins. Cette femme m'a touchée par son caractère indépendant, sa façon d'aimer ses enfants et de vouloir absolument le mieux pour eux.

    Isabelle est une vielle dame, avec son caractère, sûre d'elle, à qui il ne faut surtout pas marcher sur les pieds. C'est une femme intelligente. Et la version jeune d'Isabelle cherche le bonheur, mais la jeunesse l'empêche parfois de voir toutes les conséquences de ses actes et de mesurer tous les risques qu'elle prend pour Robert. La version jeune d'Isabelle est touchante, pleine d'espoir, de rêves. Elle commence à se poser des questions sur sa société, sur son mode de vie, sur des choses qui l'on entourées depuis son plus jeune âge.

    Et son amour, Robert, est un jeune homme intelligent, droit, qui sait être discret et est plus réfléchi qu'Isabelle. Mais son amour est aussi puissant que celui de la jeune fille. C'est seulement qu'il est plus conscient qu'elle des risques qu'il encourt, jeune noir, à aimer une fille blanche dans l'Amérique des années 30.

    Leur relation amoureuse, bien qu'interdite, est belle, pure et sincère. Ce n'est pas un simple amour d'adolescents, c'est le genre de relation qui est faite pour durer toujours. Mais le contexte fait que cela n'est pas possible. Et pourtant, ils vont se battre pour eux deux, autant qu'ils le pourront.

     

    Le style de l'auteur est agréable à lire, mais il y a parfois quelques problèmes de traduction dans le temps des verbes qui m'ont interpelée.

    On a une alternance de point de vue et de moment, entre la Dorrie d'aujourd'hui et l'Isabelle du passé. En fait, c'est Isabelle qui raconte son histoire à Dorrie pendant qu'elles font le trajet pour se rendre à l'enterrement. Et cette alternance, chapitre par chapitre, est très intéressante à lire. On ne s'y perd pas, au contraire, et c'est très agréable de découvrir les deux histoires en parallèle.

     

    Les thèmes abordés sont nombreux. 

    Évidemment, la ségrégation qu'il y a pu avoir au États-Unis par le passé est central. Et très bien abordée. L'interdiction pour les noirs de rentrer dans la ville après le couché du soleil en est un exemple flagrant. Les maltraitances qu'ils peuvent subir aussi. La position qu'ils doivent adopter face aux blancs. Tout ça se ressent dans le livre, au travers les yeux d'Isabelle.

    Mais ce n'est pas le seul thème abordé.

    On parle aussi d'amour, d'un amour pur, beau. Ce n'est pas un simple amour adolescent, c'est un amour beaucoup plus fort, fait pour durer, mais du fait de l'âge des personnages, il en a tout de même les certitudes et les illusions des premières fois.

    Cela parle aussi des relations difficiles entre une mère et sa fille. Ou encore, de la perte d'un enfant et de l'effet dévastateur que cela peut avoir sur une vie.

    Et bien sûr, il y a le relation d'amitié particulière entre Dorrie et Isabelle, entre noirs et blancs, entre deux femmes très différentes.

    Cela parle également des préjugés sur les noirs qui ont encore cours aujourd'hui. Une scène dans un restaurant sur le regard que porte un couple au duo formé par les deux femmes en est la preuve, avec un personnage qui ne comprend pas comment elles peuvent se retrouver ensemble. (D'ailleurs la réaction d'Isabelle à ce moment est formidable je trouve.) Ce genre de préjugé n'est d'ailleurs pas toujours conscient, mais tout de même encore présent aujourd'hui.

    Bref, de nombreux thèmes sont abordés et cela donne à réfléchir.

     

    J'ai mis un peu de temps à me mettre totalement dans le livre au début, mais une fois l'histoire bien démarrée, je l'ai lu très vite, et j'ai eu les larmes aux yeux une ou deux fois sur des sujets qui me touchaient particulièrement.

    C'est loin d'être une livre très joyeux tout du long, même si c'est de la romance, et il n'y a pas vraiment de happy end (on le sait dès le début), mais on ne s'attend pas à la fin. Elle est vraiment super, intense en émotions et en découverte, la première fois que je l'ai lu je ne m'y attendais pas. Et même là, à ma relecture, j'avais beau connaître la fin de l'histoire, j'ai quand-même été surprise, et surtout très émue, quand les révélations finales sont arrivées. On ne s'y attend pas. On se demande tout du long qui va être enterrer. On a une hypothèse, qui parfois change, mais quand on découvre la vérité...

    Et ce qui se passe après l'enterrement, dans le dernier chapitre, est fort en émotions, et en symbole aussi je trouve. Mais je ne vais pas en dire plus, je ne voudrais pas vous spoiler ça...

     

    En bref, ce que j'ai adoré : les relations entre les différents personnages, les sujets abordés, les émotions ressenties, la fin.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : les petits problèmes dans la traduction.

     

    Citation :

     "J'ignorais encore que, quand on est amoureux, les raisonnements les plus sensés s'envolent par cette nouvelle fenêtre ouverte dans le cœur."

    jo-jou

    « Remerciements aux partenaires du blogBilan lecture du mois de Mars »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :