• L'oeil du loup de Daniel Pennac

    l'oeil du loup daniel pennac lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Année de publication (en France) : 1984

    Nombre de pages : 93

    ISBN : 978-2-266-12630-4

    AuteurDaniel Pennac (sa page auteur)

    IllustratriceCatherine Reisser (sa page autrice)

    Éditeur : Pocket jeunesse

    Résumé :

    Dans un zoo, un enfant et un vieux loup borgne se fixent, œil dans l’œil. Toute la vie du loup défile au fond de son œil : une vie sauvage en Alaska, une espèce menacée par les hommes. L’œil de l'enfant raconte la vie d'un petit africain qui a parcouru toute l'Afrique pour survivre et qui possède un don précieux : celui de conter des histoires qui font rire et rêver.

     

    Ma note : 17/20

    Mon avis :

    C'est un roman pour enfant, qui n'est pas très récent. Un de ceux qu'on étudie à l'école primaire. C'est d'ailleurs à cette occasion que j'ai lu ce livre pour la première fois, il y a au moins 10 ans... Je l'ai relu aujourd'hui. Lecture rapide, moins d'une heure, mais une heure d'évasion.

     

    C'est l'histoire d'un loup et d'un garçon qui se rencontrent dans un zoo. Et qui se racontent leur histoire chacun leur tour.

    Le loup, Loup Bleu, vient d'Alaska. Il y raconte sa vie là-bas, louveteau, avec ses frères et sa soeur, une louve à la fourrure magnifique que des chasseurs recherchent. Puis sa capture, le jour où il a perdu un oeil. Loup Bleu incarne la sagesse de son espèce, il est sérieux et ne rit jamais. Il n'aime pas l'Homme, il s'est juré de ne pas lui accorder la moindre pensée, de ne pas le voir.

    Le garçon, Afrique, a traversé tout un continent. A dos de dromadaire, en tant que berger, dans la savane. Ce garçon sait raconter. Conter même.

    Vu la taille du roman (moins de 100 pages) et le public qu'il vise (des enfants), on ne s'attend pas des personnages à la psychologie profondément détaillée. Mais on s'y attache, à ce loup et à ce garçon. On aime leur histoire, leur façon de la raconter, leur rencontre. C'est beau.

     

    L'histoire est belle, cette rencontre, c'est deux univers qui se découvrent. La neige de l'Alaska et la chaleur de l'Afrique. Je me souviens de mon émerveillement la première fois que je l'ai lu, je devais avoir environ 10-11 ans. J'avais trouver cette rencontre magique. Et aujourd'hui, en le relisant, j'ai trouvé ça poétique. (Mais après tout, la poésie, n'est-ce pas de la magie dans des mots ?)

     

    Le style est simple, agréable et facile à lire (ce qui en fait un roman adapté aux plus jeunes). Mais les plus grands peuvent y trouver leur compte aussi, car même en le relisant aujourd'hui (à presque 22 ans donc), je me suis laissée entrainer entre les lignes à travers les pages. 

     

    Un petit plus dans l'édition que j'ai, ce sont les illustrations. Elles sont belles, en noir et blancs, et laissent imaginer... Ma préférée représente les louveteaux avec leur mère.

     

    En bref, une lecture que j'ai aimé, même adulte, et qui m'a fait rêver étant enfant.

     

    En bref, ce que j'ai adoré : L'histoire de cette rencontre, la poésie qui se dégage de ce livre, le style simple et agréable, les illustrations.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Je ne sais pas...

     

    Citation :

    "-Tu ris trop, grondait Loup Bleu, ce n'est pas sérieux .
    -Et toi, tu es trop sérieux, ce n'est pas drôle"

     

    jo-jou


    votre commentaire
  • Bilan lecture du mois d'Avril

     

    Bonjour,

    Nous voilà déjà en mai, avec les partiels à l'approchent, et après la fin de l'année. Enfin, cette année, on ne voit pas cette période comme d'habitude, avec le confinement...

    Bref, voici donc mon compte-rendu du mois d'Avril.

    J'ai lu :

    Ensemble. Maintenant. Pour toujours d'Emily Blaine

    Bilan lecture du mois d'Avril ensemble maintenant pour toujours emily blaine lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Le reste de leur vie de Jean-Paul Didierlaurent

    Bilan lecture du mois d'Avril jean paul didierlaurent le reste de leur vie lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Ainsi que les tomes 3 et 4 d'Harry Potter

    Bilan lecture du mois d'Avril jk rowling harry potter et le prisonnier d'azkaban lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livreBilan lecture du mois d'Avril jk rowling harry potter et la coupe de feu lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

     

    Ce qui donne un total de 4 livres et 1640 pages. (Parmi lesquels je ne comptes pas tout ce que j'ai lu comme cours pour préparer mes partiels... Parce que de ce côté là, il y en a pas mal : 168 mercredi, 144 hier, 151 aujourd'hui et je voudrais arriver à 166 avant d'aller me coucher pour faire les cours prévus...)

    Et vous, qu'avez vous lu le mois dernier ? Et avec quoi commencer vous votre mois de Mai ?

    Image par Susanne Jutzeler, suju-foto de Pixabay


    votre commentaire
  • Le reste de leur vie, de Jean-Paul Didierlaurent

    Le reste de leur vie, de Jean-Paul Didierlaurent lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

     Année de publication (en France) : 2016

    Nombre de pages : 256

    ISBN : 9782070793426

    Auteur : Jean-Paul Didierlaurent

    Éditeur : Éditions Folio

    Résumé :

    «Ghislaine de Montfaucon était la reine des tricheuses. Devenue maîtresse dans l’art de créer des mots, elle inventait elle-même les définitions qui finissaient par devenir réelles à ses propres yeux, et à ses propres yeux seulement. Un grijak? Mais si voyons, un grijak est un ours primaire à la fourrure très drue qui fréquentait le nord du continent américain à l’ère glaciaire.»

    Mon premier maquille les gens de jour comme de nuit jusqu’au paradis et s’appelle Ambroise. Mon deuxième est la malicieuse Beth, grand-mère du premier. Mon troisième est une jolie auxiliaire de vie prénommée Manelle, dont mon quatrième, le vieux Samuel, est le patient favori (mais ne le
    dites surtout pas à Ghislaine, elle risquerait de se fâcher). Mon tout est une histoire d’amour, un hymne à la vie.

     

    Ma note : 15/20

    Mon avis :

    J'ai passé un très bon moment avec ce livre. C'était une relecture pour moi, mais comme je suis en période de révisions pour mes partiels, ça m'a permis d'alterner un chapitre de cours et une chapitre de livre sans être frustrée par rapport à mon livre. Globalement, par rapport à ma première lecture, mon avis a un peu changé. Pas beaucoup, mais un peu quand-même.

     

    C'est l'histoire d'Ambroise. Il vit aux côtés de sa grand-mère, Beth, reine des Kouign amann (un gâteau breton) et autres pâtisseries. Ambroise est thanatopracteur (autrement dit, il embaume les corps des défunts). C'est un jeune homme sensible, plein d'amour pour ses proches. Il fait ce travail (qui peut paraitre morbide) pour l'amour qu'il a des vivants, pour offrir aux proches du défunt une belle dernière image. (C'est précisément mon choix de citation.) Mais il a du mal à trouver l'Amour avec un grand A, car son travail provoque des réactions qui n'y sont pas propices.

    C'est aussi l'histoire de Manelle, aide à domicile. Elle est particulièrement proche d'un de ses clients, Samuel, un adorable octogénaire qui aime beaucoup la jeune femme et le rayon de soleil qu'elle apporte à sa vie une heure par jour. Manelle fait son métier, mais elle a peu de choses dans sa vie à côté. Elle a des convictions, elle dit ce qu'elle pense.

    Les personnages sont attachants, touchants, et surtout plein d'humanité.

     

    Les différents personnages ne se rencontrent pas tout de suite. A vrai dire, pas avant la moitié du livre, littéralement. Toutefois, l'histoire n'est pas longue à démarrer pour autant, la première moitié est très intéressante et agréable à lire. Elle permet d'apprendre à connaître les personnages. On entre dans leur vie, on les comprend, on s'attache à eux. Cette partie se lit très bien.

    La seconde partie, j'en gardais un souvenir un peu différent de ma première lecture. Je m'étais sentie happée pleinement dans l'histoire. J'avais ressenti beaucoup d'émotions. Cette fois-ci, il y a eu aussi des émotions, beaucoup, mais je ne les ai pas ressenti pareil. Ça m'a semblé aller un peu vite par moment, notamment à la fin. Le dénouement ne résiste pas à une relecture de par sa rapidité à aller d'un évènement à un autre. Surtout après que l'on aie eu tant de temps pour savourer chaque détails dans la première partie du livre. J'y aie tout de même retrouvé la bienveillance que j'avais tant aimé la première fois dans la plume de l'auteur.

     

    Le style de l'auteur est fluide, agréable. Et surtout plein de bienveillance, ce que j'ai beaucoup aimé. J'ai lu son premier livre, et cette bienveillance y était déjà. J'aime beaucoup son style d'écriture, qui donne des airs de contes modernes à ses livres.

     

    L'un des sujets du livre, c'est le suicide médicalement assisté. Et disons que je ne suis pas sûre que le message que veut faire passer l'auteur à mes yeux (mais je peux me tromper sur mon interprétation) soit vraiment celui retenu. J'en retiens que c'est un choix. Et que les proches devraient l'accepter. Mais dans les commentaires que j'ai pu lire, j'ai l'impression que le message gardé est celui de "la vie à tout prix". Ce n'est pas l'interprétation que j'ai de ce livre personnellement.

    Après, ce n'est qu'un avis, et chacun est libre d'en penser ce qu'il en veut.

    D'autres sujets abordés, tels que la mort, la maladie, sont difficiles. Et pourtant, ce n'est pas lourd malgré les sujets, à l'inverse c'est léger, c'est fait d'une belle façon. Et j'aime que malgré ces sujets, quand on ferme le livre, on se sent bien, on a apprécié sa lecture.

     

    Une bonne (re)lecture donc, mais j'ai préféré ma première lecture de ce livre.

     

    En bref, ce que j'ai adoré : les personnages très attachants, le style tout en bienveillance, les sujets abordés et la façon dont ils le sont.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : la rapidité du dénouement qui ne résiste pas à la relecture, et je ne trouve pas le message très clair.

     

    Citation : "Alors si vous me demandez pourquoi je fais ce métier, je vais vous répondre d'un exemple : parce que c'est plus facile pour une mère d'embrasser le front d'un fils qui parait dormir dans une éternité paisible que de rester hantée tout le reste de sa vie par l'image d'un visage ravagé par la mort."

     

    jo-jou


    votre commentaire
  • Ensemble. Maintenant. Pour toujours. d'Emily Blaine

    Ensemble. Maintenant. Pour toujours. d'Emily Blaine lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Année de publication (en France) : 2018

    Nombre de pages : 384

    ISBN : 978-2-2804-2006-8

    Auteur : Emily Blaine

    Éditeur : Harper Collins France

    Résumé :

    Elle est la femme de sa vie.
    Il doit juste la convaincre qu’il est l’homme qu’il lui faut.
    Théo sait tout de Summer : il a passé une partie de sa jeunesse à la protéger de son père violent, à la tirer des pires situations. Peu à peu, il est tombé amoureux d’elle, de l’éternelle optimiste et de la femme forte qu’elle est devenue. Summer a quant à elle toujours refusé une histoire avec lui : ses relations avec les hommes sont chaotiques et leur amitié est trop précieuse pour qu’elle coure le risque de l’abîmer. Respectueux de ce choix, Théo est resté à distance : il a veillé sur elle, en protecteur discret et bienveillant. Mais, grâce à son frère Jérémiah, il prend conscience qu’à trop attendre, il pourrait bien perdre la femme de sa vie... S’il veut un jour être heureux, il doit prendre les choses en main et convaincre Summer qu’il est l’homme qu’il lui faut.

     

    Avertissement : Attention ! Ce livre n'est pas destiné aux plus jeunes, il y a des scènes de sexe assez explicites.

    Ma note : 16/20

    Mon avis :

     C'est le deuxième roman de cette autrice que je lis. J'avais eu un véritable coup de cœur pour le premier, aussi j'avais pas mal d'attente pour ce livre-ci, et j'ai peut-être été un peu exigeante.

    Il se trouve aussi que ce livre reprend deux des personnages secondaires dans une série que l'autrice a écrite précédemment, Toi. Moi Maintenant ou jamais., que je n'ai pas lu. Je me suis rendue compte de ce détail en cours de lecture seulement. Mais ça ne gène en rien la compréhension de l'histoire. Et surtout, ça m'a donné très envie de lire la première histoire...

     

    Mais revenons au livre qui nous occupe aujourd'hui.

    C'est donc une romance. Si le titre ne le disait pas assez (ce qui est loin d'être le cas, on est d'accord), la couverture le ferait comprendre à sa place. Couverture que je trouve belle. 

    Romance entre Summer et Théo. Bon, pour l'histoire, je vous laisse aller voir le résumé, il en dit assez pour poser le décor. La seule chose que je rajouterais, c'est qu'entre le moment où ils se sont connu au lycée et où ils ont noué cette relation si particulière, et maintenant, il s'est écoulé dix ans sans qu'ils se voient. Ce sont leurs proches qui se retrouvent et les font se retrouver. Mais en dix ans, rien n'a changer entre eux.

     

    Summer est une femme forte, qui a survécu à son passé. Un passé difficile, avec un père voilent, qui l'a détruite. Elle en garde des séquelles : elle ne sait pas faire confiance à la gente masculine, et elle a besoin d'avoir toute son indépendance et le contrôle total de sa vie. A côté de ça, elle a aussi un caractère joueur, elle aime les défis et les paris. Je l'ai très vite aimé, cette femme là. Sa façon d'avoir surmonté les épreuves est impressionnante.

    Théo est un homme profondément bon. Issu d'une famille riche, il est à la tête de la Fondation que ladite famille a crée. Fondation qui œuvre pour les enfants démunis, notamment. Il a toujours été là pour Summer, dés qu'elle avait besoin de lui. Il l'a aussi toujours aimé. Mais il sait qu'elle a besoin de contrôler, alors il l'a toujours laissé mener leur relation. Malgré ses propres sentiments. Il a fait preuve de beaucoup de patience avec elle. Lui aussi a eu son lot d'épreuves (ce qui les a d'ailleurs séparé pendant tout ce temps). Et il travaille encore à vivre avec. Il est aussi joueur, il aime les sensations fortes. Lui, je l'ai carrément adoré. A la fois son côté casse-cou et son côté patient, tendre et protecteur avec Summer m'ont tout de suite séduite.

    Les autres personnages secondaires ont aussi leur place. On découvre Jérémiah, le frère de Théo, et Charlotte, qui sont les personnages principaux de la première série. Et ça m'a juste donné envie de la lire. Il y a aussi David, le frère de Summer, et Gemma, une amie de Summer et Charlotte. (Et il y a un autre livre sur ces deux là : Nous. Envers et contre tout. Il vient tout juste de sortir. Hâte de le lire aussi...) Les personnages secondaires ne sont pas hyper développés, mais je me suis quand-même attaché à eux. Ils forment un bon groupe tous les six ensemble.

    En bref, j'ai beaucoup aimé les personnages.

     

    Ce livre est super à lire. Bon, certaines choses sont prévisibles. Mais, dans une romance, c'est souvent le cas. Et ça n'entache en rien le plaisir que j'ai eu à découvrir l'histoire. J'ai vraiment apprécié.

    Le fait de ne pas avoir lu l'autre livre, je pense qu'il me manquait certains détails au départ, mais ça ne m'a pas non plus vraiment dérangée pendant ma lecture. Ils peuvent se lire indépendamment. Par contre, je pense que le point qui m'a le plus manqué, c'est le fait que la relation antérieure des personnages a dû être abordé dans Toi. Moi. Maintenant ou jamais., et que j'aurais pu rentrer plus vite dans ma lecture si je les avais eu. Et je pense aussi que, savoir ce qui s'est passé avant, ça m'aurait moins donné l'impression que l'histoire avance assez vite dans la romance. Parce que sans cette lecture préalable, je dois dire que certains points vont un peu vite tout de même.

     

    Concernant le style de l'autrice, il est fluide, se lit facilement. C'est agréable, on se laisse porter par sa plume. Les chapitres sont longs (très longs en nombre de pages), et pourtant on arrive au bout sans s'en rendre compte. Ça coule tout seul, on n'a qu'à suivre. J'ai passé de très bons moments dans ce livre.

    Il y a une alternance point de vue entre Summer et Théo. Personnellement, j'ai préféré les points de vue de Théo, même si je ne saurais pas dire pourquoi.

    Il y a des scènes de sexe, donc à ne pas mettre entre des mains trop jeunes, mais elle sont tout en sensualité, aussi fluide à lire que le reste du roman.

     

    Le thème de la violence parentale est abordée. Et l'autrice sait montrer comment il peut être difficile pour des enfants d'en parler, le replis qui a lieu pour eux, ainsi que les séquelles qui restent longtemps après ancrés chez les adultes qu'ils deviennent.

    Les autres thèmes ne sont pas forcément plus léger, notamment les dangers de piloter une voiture par exemple.

     

    En bref, ce que j'ai adoré : La couverture, l'histoire, les personnages (Théo m'a séduite), le style de l'autrice. Ainsi que les thèmes abordés.

    En bref, ce que je n'ai pas aimé : Le côté parfois prévisible, et le côte un peu rapide (mais pour ce point, il faut tenir compte du fait que je n'ai pas lu Toi. Moi. Maintenant ou jamais., où Summer et Théo sont des personnages secondaires)

     

    Citation :

    "Non. Je mens. Évidemment, que je refuserai. Mais j’essaye de passer pour un gentleman et pas pour un mec flippant."

     

    jo-jou


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Nous sommes aujourd'hui le 1er Avril, je vais donc faire un petit bilan de mes lectures du mois dernier.

    J'ai lu :

    Quand nos souvenirs viendront danser, de Virginie Grimaldi

    Bilan lecture du mois de Mars lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    L'âme bleue 1, de Océane Ghanem

    Bilan lecture du mois de Mars lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Les victorieuses, de Laetitia Colombani

    Bilan lecture du mois de Mars lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

    Les couleurs de l'espoir, de Julie Kibler

    Bilan lecture du mois de Mars lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

     

    Et, vu que les conditions actuelles et le confinement, j'ai aussi recommencé la série des Harry Potter, j'ai lu les deux premiers tomes et suis actuellement entrain de lire le troisième. Je n'ai pas estimé utile de faire une chronique par tome pour ceux que j'ai déjà lu, vu que c'est très connu, que le tome 1 a juste mon âge, qu'il n'y a plus besoin de les présenter, tout ça tout ça... Mais je ferais peut-être un article sur le série complète quand j'aurais fini de les relire, je ne sais pas encore... Qu'en pensez-vous ? Ça vous dirait que je le fasse ?

    Bilan lecture du mois de Mars lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livreBilan lecture du mois de Mars lecture voyages sur un mot roman avis littéraire chronique livre

     

    J'ai donc lu six livres ce mois-ci pour un total de 1938 pages.

    Sinon, pour le mois d'Avril, je prévois de continuer la saga Harry Potter, et je ne sais pas encore quels livres je vais lire à côté (vu qu'une bonne partie de ma PAL se trouve dans mon logement étudiant et que je suis actuellement chez mes parents... Ça perturbe un peu mon programme.)

    Et vous, qu'est-ce que ça a donné au mois de Mars ? Que prévoyez vous pour le mois d'Avril ?

    Bonne journée ^^

    jo-jou


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique